Quelque 1 300 médecins soutiennent les 4 gynécologues épinglés par le Monde

Quelque 1 300 médecins soutiennent les 4 gynécologues épinglés par le Monde

22.01.2013

Un manifeste commun du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), de la Fédération nationale des collèges de gynécologie médicale, et de la Société française de gynécologie, a recueilli 1 293 signatures de spécialistes, en date du 22 janvier. Cette pétition a été lancée à la suite de l’article du Monde , paru le 11 janvier, qui met en cause l’intégrité de 4 gynécologues-obstétriciens, (le Pr Israël Nisand, les Dr Christian Jamin, Sylvain Mimoun et Brigitte Letombe) aux liens d’intérêt avec les laboratoires relativement ténus.

« Nous, gynécologues et gynécologues-obstétriciens publics et libéraux, leur manifestons notre soutien personnel et professionnel. Nous travaillons tous, pour le bien des femmes, avec l’industrie pharmaceutique, dans le respect de la loi et de l’éthique médicale et dans la transparence. Nous ne sommes pour autant ni achetés ni vendus », peut-on lire en exergue du manifeste.

C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 14 Commentaires
 
25.01.2013 à 10h42

« Où est-il écrit que "achetés ou vendus", l'article est juste l'énoncé de faits et déclarations incontournables, et être consultant pour des laboratoires c'est bénévole ? Les excuses, il faudrait peu Lire la suite

Répondre
 
23.01.2013 à 22h17

« Je suis gynécologue et comme un certain nombre de mes collègues ai trouvé l'article du Monde très "éclairant"
Il ne faudrait pas se tromper de victimes ! Ce sont les patientes et non les médecins et Lire la suite

Répondre
 
23.01.2013 à 16h07

« Pas d'hypocrisie, certains médecins sont à la fois experts auprès des autorités sanitaires et au service de l'industrie pharmaceutique ; le conflit d'interêt est évident ; pour quelles raisons les m Lire la suite

Répondre
 
23.01.2013 à 14h32

« Et si l'on parlait de l'intégrité et des salaires des journalistes (si on peut encore les appeler ainsi) ? »

Répondre
 
23.01.2013 à 11h27

« Croquer du médecin comme du Curé, qu'est-ce que ça fait du bien à nos journalistes à 95% de gauche ? » Un médecin

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 30

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 25

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter