Un nouvel espoir français dans le lupus

Un nouvel espoir français dans le lupus

21.01.2013
  • 1358780699403541_IMG_97311_HR.jpg

    Un nouvel espoir français dans le lupus

Un peptide synthétique développé par une équipe strasbourgeoise s’est révélé très prometteur chez des patients atteints de lupus érythémateux disséminé (LED). Dans un essai de phase IIb chez 149 sujets atteints, ce peptide, le P140/Lupuzor, s’est avéré bien toléré et a permis de faire régresser la maladie lupique de 62 % par rapport aux 39 % du groupe placebo à la 12e semaine de traitement.

L’équipe dirigée par Sylviane Muller à l’Institut de Biologie moléculaire et cellulaire (IBMC) a conçu ce peptide P140 en 2003. Depuis, plusieurs études cliniques, dont celle-ci de phase IIb, ont été réalisées avec le financement d’ImmuPharma-France. Cette société possède une licence exclusive du brevet CNRS sur l’exploitation du peptide.

Bientôt un essai de phase III

L’essai a été réalisé dans 21 centres dans trois pays européens (Bulgarie, Roumanie, Espagne) et en Argentine. Les 149 participants étaient répartis en 2 groupes, groupe Lupuzor ou placebo. Le peptide était administré par voie sous-cutanée, à raison de 200 µg par injection et par patient, une fois toutes les quatre semaines pour une durée de trois mois. Cela était réalisé en association au traitement de fond maintenu à des doses très faibles afin de ne pas influencer les résultats.

Le Lupuzor a d’ores et déjà reçu les autorisations de la FDA pour être testé dans un essai de phase III. « Si les résultats confirment ceux de la phase IIb, le Lupuzor pourrait être commercialisé et occuperait ainsi une position majeure dans le traitement des patients atteints de lupus », estime l’équipe du CNRS.

Communiqué du CNRS.

Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Tiers payant : l'UFML Syndicat réclame une loi rectificative pour supprimer l'obligation

ufml

L'échéance légale se rapproche à grands pas et elle inquiète toujours la profession. En vertu de la loi de santé, le tiers payant est censé... 7

Temps de travail : les internes divisés sur le règlement des heures sup'

interne

Marisol Touraine avait promis l'an dernier la création d'un temps de travail additionnel (TTA) permettant à tous les internes d'être... 2

Santé des migrants : le CCNE contre toute instrumentalisation de la santé

ccne

Après le Défenseur des droits, l'Académie de médecine, et Santé publique France, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) joint sa... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter