Faute de médecin, une liste candidate à la présidence d’une fédération sportive pourrait être mise en échec

Faute de médecin, une liste candidate à la présidence d’une fédération sportive pourrait être mise en échec

17.01.2013
  • 1358411482402630_IMG_97067_HR.jpg

    Faute de médecin, une liste candidate à la présidence d’une fédération sportive pourrait être mise en échec

La Fédération française d’échecs (FFE) doit examiner en comité directeur les 2 et 3 février 2013 un recours un peu particulier.

Un licencié de la fédération a en effet remarqué que l’un des deux candidats à la présidence de la FFE, Diego Salazar, n’a pas inscrit de médecin en place éligible sur sa liste électorale. Or, cette présence est requise par le ministère des Sports.

Les statuts de la FFE stipulent que « chaque liste doit comporter 28 candidats éligibles,[…] dont un médecin impérativement mentionné parmi les 14 premiers » (1).

Pas de médecin thésé mais un interne

Or, la liste visée par le recours ne comprend pas de médecin... mais un interne en médecine bordelais de 26 ans, Sébastien Cossin, spécialisé en santé publique et par ailleurs maître international du jeu d’échecs.

Le recours déposé le 26 décembre pour invalidation de cette candidature au motif que Sébastien Cossin n’est pas « thésé » a surpris le candidat Salazar. Sa liste et celle de son adversaire avaient en effet été validées par la commission d’organisation électorale puis le comité directeur de la FFE.

Sortie de crise ?

Le remplacement sur la liste de Sébastien Cossin par un médecin thésé pourrait favoriser une sortie de crise et permettre le bon déroulement du scrutin prévu le 31 mars 2013.

À moins que le comité directeur de la fédération n’écarte définitivement la liste de Diego Salazar, entraînant de facto l’élection de son adversaire Léonard Battesti, vice-président sortant de la FFE.

(1) Le médecin fédéral national est notamment « chargé de la surveillance sanitaire de la population licenciée, des sportifs de haut niveau, ainsi que de la veille épidémiologique », comme l’a rappelé en 2006 le président de la commission médicale du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF).

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À 89 775 euros, hausse timide du revenu moyen des médecins libéraux en 2016

revenus impots

Le cru 2016 des revenus nets des médecins libéraux (BNC, après charges et avant impôt) s'est révélé très moyen, détaille la Caisse autonome... Commenter

Interdiction de la cigarette au cinéma : Agnès Buzyn ne l’a « jamais envisagée »

tabac

Un début de polémique a eu lieu entre le cinéma français et Agnès Buzyn, vite déminée par cette dernière. Le mercredi 15 novembre, à... Commenter

Bientôt un numéro d'appel unique pour aider les médecins qui souffrent

ENTRAIDE

Repérer les médecins en souffrance, prévenir les suicides, les aider à se soigner voire à se reconvertir : tel est l'esprit de la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter