Le nouveau président de l’Académie de médecine veut défendre l’humanisme médical

Le nouveau président de l’Académie de médecine veut défendre l’humanisme médical

15.01.2013
  • 1358267369402214_IMG_96997_HR.jpg

Le Pr François-Bernard Michel, qui succède à André-Laurent Parodi à la présidence de l’Académie nationale de médecine, est écrivain en plus d’être pneumologue.

Professeur de clinique des maladies respiratoires à la faculté de médecine de Montpellier, il est à l’origine, en tant que praticien hospitalier au service des maladies respiratoires du CHU de Montpellier, de la spécialité de pneumologie, version moderne de la pneumo-phtisiologie. Par ailleurs, il préside le Comité médical international de Lourdes (CMIL).

Un devoir de veille

Son premier souhait est de défendre l’humanisme médical « contre l’écartèlement de la médecine moderne entre la tentation technologique et l’indispensable dialogue du médecin avec son patient ». « L’humanisme est plus que jamais indispensable à la médecine, c’est consubstantiel », indique-t-il au « Quotidien » sans toutefois porter de jugement sur la question de savoir « si l’on fait plus ou moins d’humanisme aujourd’hui qu’hier ».

Outre l’innovation technologique, la judiciarisation de la médecine a également abouti à mettre une certaine distance entre le patient et son médecin, souligne le Pr Michel. Le praticien a parfois l’impression qu’il faut « parler le moins possible » et que le malade peut devenir « un danger potentiel ». « C’est compréhensible mais aussi source de dérives », estime-t-il en ajoutant que « l’Académie a un devoir de veille sur la formation des médecins et sur l’exercice de la médecine ».

Les jeunes et les praticiens en exercice

Dans un souci d’ouverture, le Pr Michel désire élargir l’audience médicale de l’Académie dans trois directions : vers les jeunes générations (avec notamment la tenue, cette année, d’une journée « campus » associant les agrégés, les PH, les chefs de clinique), vers les praticiens en exercice (généralistes ou spécialistes) et vers les institutionnels, conseillers et cadres ministériels. Enfin, le Pr Michel entend développer la capacité de l’Académie à répondre aux inquiétudes de l’opinion en matière de santé publique, de façon à la fois éthique et scientifique.

Membre de l’Institut de France depuis 2000, président de l’Académie des Beaux-Arts en 1992 et 2012, il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à l’art et la littérature et a exercé plusieurs fonctions d’animation culturelle en Languedoc-Roussillon. Lauréat du prix Jacques de Fouchier de l’Académie française en 1999, il a lui-même créé trois prix littéraires : prix du Sud, prix Joseph Delteil, prix Marcel Proust.

STÉPHANIE HASENDAHL
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
16.01.2013 à 19h21

« Excellent enseignant, de la suite dans les idées, au vu de sa carrière.
Allez y , vous le disiez vous même Mr. le Professeur, il y a 40 ans à l'Institut de Biologie de Montpellier : La médecine ce n Lire la suite

Répondre
 
16.01.2013 à 05h23

« Donner à lire aux étudiants, avant ou pendant leurs études, au moins la demi-douzaine des philosophes qui ont exercé la médecine : J. LOCKE (Essai sur l’entendement humain comparé avec le concept de Lire la suite

Répondre
 
15.01.2013 à 20h01

« Il va avoir du boulot !! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter