Des essais précliniques pour un candidat vaccin anti-bronchiolite

Des essais précliniques pour un candidat vaccin anti-bronchiolite

15.01.2013
  • 1358269611402339_IMG_97023_HR.jpg

L’INRA et DBV Technologies ont reçu de l’Agence nationale de la recherche un financement de 600 000 euros pour développer un vaccin non invasif (patch cutané) contre la bronchiolite. Ce financement permettra la mise en place d’essais précliniques pour confirmer la faisabilité d’un vaccin pour l’enfant de moins de 2 ans.

Le VRS humain est le principal agent de la bronchiolite du nourrisson ; le VRS bovin est responsable de la pneumonie chez le veau.

Deux équipes de l’unité de recherche INRA « Virologie et immunologie moléculaires » à Jouy-en-Josas ont développé des assemblages moléculaires à partir de la protéine virale la plus conservée entre les virus bovin et humain. Ces particules se présentent sous la forme d’anneaux d’une dizaine de nanomètres de diamètre. Chez la souris et le veau, l’exposition à ces entités induit des défenses immunitaires conférant une protection contre le virus.

Les chercheurs ont abouti à une structure améliorée des anneaux portant d’autres éléments du virus, qui augmentent l’efficacité du vaccin.

DBV Technologies a développé une technologie brevetée qui permet d’administrer un allergène/antigène à travers une peau saine par un patch (Viaskin). Cette société a réussi à charger sur le patch les particules vaccinales. La coopération entre l’INRA et DBV Technologies a pour but d’aboutir au développement d’un vaccin pédiatrique non invasif et sans adjuvant efficace par voie cutanée.

La phase préclinique va durer trente mois. Elle a pour objectif de valider le concept d’un vaccin sur patch sur plusieurs modèles animaux, notamment le porc dont la peau est proche de celle de l’homme.

D’après un communiqué de l’INRA.

 Dr E. DE V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
16.01.2013 à 05h00

« Le virus VRS des chauve-souris vivant en zones sub-tropicales dans des cavernes millénaires devrait être également étudié par l'INRA après le boeuf et la souris. Ne pourrait-on pas créer un vaccin p Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter