Privé non lucratif : Touraine tranche sur la convention collective, les syndicats mécontents

Privé non lucratif : Touraine tranche sur la convention collective, les syndicats mécontents

11.01.2013

Publié au « Journal officiel » du 4 janvier, un arrêté ponctue deux ans de crispation entre les partenaires sociaux du secteur privé à but non lucratif (3 650 établissements, 8 000 médecins salariés) autour de la révision de la convention collective du 31 octobre 1951 (dite CCN51).

Cet arrêté fait suite aux négociations (vaines) sur 15 points conventionnels que la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne (FEHAP) souhaitait revoir, ce dont les syndicats de personnels (CFDT, CFE-CFC, CFTC, CGT et FO), peu enclins à revenir sur les acquis sociaux (jours féries travaillés, ancienneté, indemnités de départ, etc.), n’ont jamais voulu entendre parler.

La parution au « JO » de cet arrêté agréant la recommandation patronale (décision unilatérale) prise le 4 septembre par la FEHAP est signe de la volonté de Marisol Touraine de mettre un point final au dossier. Ainsi faisant, la ministre de la Santé satisfait la FEHAP.

Trois syndicats dénoncent une entreprise de démolition

« Notre objectif était que les salariés des établissements privés à but non lucratif ne soient pas soumis au code du travail, indique Yves-Jean Dupuis, directeur général de la FEHAP. L’agrément de la ministre nous garantit que cela n’arrivera pas et que la CCN51 va continuer à exister ».

Très remontés, la CFTC, la CGT et Force ouvrière (FO) ont affirmé au contraire que la décision de Marisol Touraine revenait à « faire définitivement éclater la CCN51 ». Les trois syndicats « continueront de mettre tout en œuvre afin de faire échec à cette entreprise de démolition […] cautionnée par le ministère », ont-ils menacé.

En octobre, la ministre avait ramené les acteurs autour de la table des négociations sous l’égide d’un médiateur, dans le cadre d’une commission mixte paritaire. Effort qui avait permis la rédaction d’un avenant conventionnel, que seuls deux syndicats (CFDT et CFE-CGC) avaient accepté de signer.

 A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 30

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 25

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter