Traiter les apnées du sommeil pendant la grossesse améliore la santé du fœtus

Traiter les apnées du sommeil pendant la grossesse améliore la santé du fœtus

03.01.2013
  • 1357225274399379_IMG_96274_HR.jpg

    Traiter les apnées du sommeil pendant la grossesse améliore la santé du fœtus

Selon les conclusions d’une étude menée chez des femmes présentant des apnées du sommeil modérées et des signes de pré-éclampsie, la mise sous ventilation en pression positive continue (CPAP) en nocturne améliore les mouvements fœtaux, et est donc facteur de meilleur pronostic fœtal.

Les résultats de l’étude de Collin Sullivan et coll. montrent qu’on dénombre une moyenne de 319 mouvements fœtaux au cours d’une nuit sans mise sous pression positive et de 592 lorsque le traitement est en place. Et un accroissement de 12,6 mouvements du fœtus par heure au cours d’une nuit sous CPAP.

« Un ronflement qui pourrait être considéré comme d’importance mineure cliniquement, voire sans importance, est susceptible d’avoir des effets majeurs sur le flux sanguin perfusant le fœtus. Le fœtus mis dans une situation de réduction du flux se protège en réduisant ses mouvements. »

Monitorage de l’activité fœtale

L’étude a été menée en trois parties. D’abord, il y a eu un monitorage de l’activité fœtale par ultrasons chez 20 femmes en bonne santé et au 3e trimestre de la grossesse. Il y a eu ensuite une évaluation des mouvements fœtaux nocturnes chez 20 femmes ayant une pré-éclampsie modérée à sévère et chez 20 sujets témoins. Les résultats montrent que le nombre des mouvements du fœtus pendant le sommeil maternel est significativement réduit dans la situation de pré-éclampsie (289) comparativement aux témoins (689).

Au cours de la phase finale, les mouvements du fœtus ont été mesurés pendant deux nuits consécutives chez 10 femmes en état de pré-éclampsie, la première nuit sans traitement et la deuxième avec un traitement par CPAP. Ces femmes présentaient aussi un syndrome d’apnée du sommeil léger, avec un index apnée/hypopnée de 7 pauses respiratoires par heure de sommeil. Un syndrome nécessitant une CPAP avec pression minimale de 7 cm d’H20 pour surmonter l’obstruction des voies aériennes supérieures et la limitation du flux aérien. « Les résultats de cette étude indiquent par ailleurs que les mouvements fœtaux pendant le sommeil de la mère peuvent représenter un moyen pratique d’apprécier le bien-être fœtal. »

SLEEP, 2 janvier 2012.

Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plus de 120 médecins libéraux et hospitaliers dans la course aux législatives !

legislatives

Au moins 120 médecins de toutes spécialités se présentent aux élections législatives, qui auront lieu les dimanches 11 et 18 juin. La carte... Commenter

Précarité, accès aux soins, prévention, les premiers pas de la ministre Buzyn en visite à ATD Quart Monde

Buzyn ADT Quart Monde

En choisissant le centre de promotion familiale ATD Quart Monde de Noisy-le-Grand pour son premier déplacement, ce 24 mai, Agnès Buzyn a... 2

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter