Vaste fraude à la Sécu dans les Alpes-Maritimes : des généralistes et un pharmacien impliqués

Vaste fraude à la Sécu dans les Alpes-Maritimes : des généralistes et un pharmacien impliqués

06.12.2012
  • 1354801096395982_IMG_95395_HR.jpg

    Vaste fraude à la Sécu dans les Alpes-Maritimes : des généralistes et un pharmacien impliqués

Quatre nouveaux médecins ont été mis en examen dans les Alpes-Maritimes dans le cadre d’une vaste escroquerie à la Sécurité sociale organisée par un pharmacien et qui implique au total 20 personnes, annonce l’AFP qui a pu joindre une source proche de l’enquête.

L’enquête, désormais considérée comme bouclée, a été menée par le groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes pendant 18 mois. Elle a conduit à la mise en examen de 20 personnes, dont 12 médecins, 1 pharmacien et 7 pseudo patients. Au final, ces 20 suspects ont été mis en examen pour « faux et usage de faux » et « escroquerie en bande organisée » au préjudice de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) et de caisses complémentaires.Le préjudice total de cette escroquerie s’élève à plus de 700 000 euros au titre des années 2011 et 2012, estiment les enquêteurs.

Cartes Vitale détournées

Parmi les 12 médecins généralistes impliqués, deux sont sous le coup d’une interdiction d’exercer jusqu’au procès. Tous les médecins ont été placés sous contrôle judiciaire et ont dû acquitter des cautions comprises entre 7 000 et 35 000 euros, selon leur degré d’implication, toujours selon l’AFP.

Les généralistes travaillaient tous avec le même pharmacien écroué en juin, qui avait établi une liste de médicaments onéreux. Ces médecins prescrivaient les médicaments, parfois sans même avoir vu les patients munis pour certains de Cartes Vitale détournées. Le pharmacien ne fournissait aucun médicament et rémunérait les pseudo-patients, parfois à hauteur d’un tiers du prix du médicament prescrit.

Les enquêteurs ont par exemple repéré un médicament onéreux vendu 250 fois sur une année, alors que le pharmacien disposait de 25 boîtes à 50 euros pièce en stock.

La rédaction (Avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
08.12.2012 à 10h51

« Pourquoi les "déserts médicaux" devraient recevoir ces escrocs ? »

Répondre
 
07.12.2012 à 18h53

« Toutes les professions comportent leur lot de brebis galeuses: aucune solidarité avec ces voyous, et j'espère une sanction exemplaire, à la hauteur du préjudice que ces gens sans honneur nous font s Lire la suite

Répondre
 
07.12.2012 à 09h12

« Une radiation définitive me semblerait une sanction adaptée... »

Répondre
 
07.12.2012 à 08h53

« Qu'est-ce qui peut bien pousser des médecins à foutre en l'air leur vie pour 17500 euro par an ? »

Répondre
 
07.12.2012 à 08h38

« Bien dit ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 5

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter