L’Assemblée nationale a voté le Budget de la Sécu 2013

L’Assemblée nationale a voté le Budget de la Sécu 2013

30.10.2012
  • 1351616202385094_IMG_92797_HR.jpg

Les députés de l’Assemblée nationale ont adopté en première lecture, mardi peu avant 17 heures, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013. Sur les 546 votants, 318 ont voté pour et 228 contre.

Christian Paul, député PS de la Nièvre et rapporteur de la branche assurance-maladie a salué la « reprise en mains des comptes sociaux » rendue possible par ce projet de loi. Selon lui, ce budget de la Sécu consolide la médecine de proximité, notamment par la création du praticien territorial de médecine générale, et renforce l’hôpital public.

Tandis que les radicaux de gauche (RRDP) et le groupe Écolo ont voté en faveur de ce budget, l’Union des démocrates et indépendants (UDI), l’UMP et – plus étonnant – le Front de Gauche (GDR) ont refusé d’y associer leurs voix.

Un budget « irresponsable » pour l’UMP

« C’est grave, Madame la ministre », a constaté, un brin théâtral, Jean-Pierre Door. Faisant référence au montant des dépenses de l’assurance-maladie (ONDAM), le député UMP du Loiret a condamné « un projet de 175 milliards d’euros construit sur un mensonge et sur une grande irresponsabilité », qui « va toucher avec force le secteur du médicament, poumon de notre économie ». Lors des débats, le groupe UMP s’est surtout montré offensif sur l’amendement (adopté) qui vise à recadrer le secteur privé à l’hôpital et sur la suppression de la convergence public-privé.

Le Front de Gauche a de son côté stigmatisé un PLFSS « très préoccupant » et un ONDAM à 2,7 % « très inférieur à ce qui aurait été nécessaire, ne serait-ce que pour maintenir l’existant ».

En conclusion du vote, la ministre de la Santé Marisol Touraine a simplement remercié les parlementaires pour la qualité des débats. Sous les huées des uns et dans l’indifférence des autres, déjà tournés vers la sortie de l’Hémicycle.

 ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
31.10.2012 à 12h14

« La "clairvoyance" présidentielle est déjà foulée par les plus optimistes... restons sereins pour éviter le fascisme. - Prof médecin. »

Répondre
 
31.10.2012 à 00h00

« Las... »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Après l'échec de Lille pour l'Agence européenne du médicament, Aubry et Bertrand, furieux, taclent Macron

agence européenne du médicament

C'est une défaite qui laisse un goût amer. La maire de Lille Martine Aubry (PS) et le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand (LR)... 6

Le tabac, premier facteur de risque de cancer aux États-Unis

tabac

Plus d'un quart des cancers aux États-Unis sont associés à la consommation de tabac, selon les résultats d'une étude américaine qui dresse... 1

Reste à charge zéro : Agnès Buzyn ne veut pas « offrir des montures Chanel à tout le monde »

reste a charge optique

Agnès Buzyn a apporté ce mardi des précisions sur deux mesures phares du candidat Macron, réformes désormais dans les tuyaux : le « reste à... 6

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter