L’UROLOGIE EN MEDECIN GENERALE - Dépistage du cancer de la prostate - Un compromis entre risque de diagnostic tardif et risque de surtraitement

L’UROLOGIE EN MEDECIN GENERALE - Dépistage du cancer de la prostateUn compromis entre risque de diagnostic tardif et risque de surtraitement

24.10.2012
Ne plus faire de dépistage du cancer de la prostate par le dosage du PSA total exposerait au risque d’un accroissement des diagnostics de certains cancers à un stade évolué. En attendant la validation de stratégies permettant de réduire le nombre de diagnostics de cancers à très faible risque, il faut poursuivre le dépistage individuel par dosage du PSA total, en informant les hommes de ses enjeux et des risques éventuels liés aux différentes prises en charge, et savoir proposer une surveillance active chez les patients qui peuvent en bénéficier. Explications du Pr Arnauld Villers et du Dr Xavier Rébillard, membres du conseil d’administration de l’Association française d’urologie.

LES MODALITÉS du dépistage du cancer de la prostate font l’objet d’un débat nourri depuis plusieurs années. En cause, les résultats contradictoires des grandes études publiées (ERSPC et PLCO notamment) sur les bénéfices du dépistage organisé et le risque induit de surtraitement (traitement d’un cancer sans impact sur le pronostic de la maladie) de patients à très faible risque, pointé...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter