Dépassements : Hollande met en garde les médecins, la loi est prête

Dépassements : Hollande met en garde les médecins, la loi est prête

22.10.2012
  • 1350901754382560_IMG_92086_HR.jpg

Le président de la République qui s’est exprimé lors du 40e congrès de la Mutualité française, à Nice, samedi dernier, s’est montré intransigeant sur la réduction des dépassements d’honoraires. Estimant que « certains taux de dépassements deviennent exorbitants », il a déclaré que « la conclusion d’un accord sera conditionnée à la diminution progressive mais réelle du reste à charge pour les patients ».

Trois principes guident le gouvernement, a-t-il poursuivi : la protection des patients par le plafonnement effectif des dépassements, l’amélioration de la protection sociale des médecins de secteur II « prêts à adopter de nouvelles pratiques », c’est-à-dire à signer le contrat d’accès aux soins, et la valorisation de la médecine générale de secteur I. « Le médecin traitant doit avoir un mode de rémunération approprié », a précisé François Hollande.

Si les négociations échouent ce soir, François Hollande proposera au Parlement de légiférer. « Mieux vaut un bon accord qu’une loi incertaine », a-t-il ajouté, suggérant que la nouvelle assemblée risquerait d’être sévère avec les médecins.

Vers la fixation d’un seuil

Marisol Touraine avait pourtant estimé vendredi matin sur RTL que l’accord était « un compromis satisfaisant ». Mais le président de la République s’est montré beaucoup plus critique. Selon une source proche du chef de l’Etat, ce dernier réclame un « vrai encadrement des dépassements » chiffré à hauteur de 150 % du tarif Sécu (à l’exception de Paris), et non pas seulement une stabilisation des dépassements actuels. La ministre de la Santé a confirmé dimanche sur BFM TV qu’il y aurait « évidemment » dans le cadre conventionnel ou législatif la fixation d’un seuil explicite de dépassement abusif. Elle a qualifié de « référence possible » le chiffre de 70 euros par consultation (c’est-à-dire 2,5 fois la consultation de spécialiste de 28 euros), montant qui « pourra être modulé » selon le contexte géographique.

Politiquement, l’Élysée tient absolument à ce que MG France signe l’accord sur les dépassements. Le syndicat de généralistes a déjà prévenu qu’il ne signerait pas sur les bases actuelles, faute de revalorisation significative du secteur I, de réduction suffisante du reste à charge et de sanction efficace des abus.

 COLINE GARRÉ (à Nice)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 14 Commentaires
 
23.10.2012 à 20h49

« Même pas peur. »

Répondre
 
23.10.2012 à 10h14

« 2014 les municipales, on saura se souvenir des bienfaits du gouvernement ! »

Répondre
 
23.10.2012 à 09h26

« C'est la véritable expression d'une haine des médecins! Signé : un médecin. »

Répondre
 
23.10.2012 à 08h09

« Il vaut mieux être ostépathe que médecin. Dans notre station de ski, les actes d'ostépahies sont : 35 euros ; acte diagnostique : entre 50 et 70 euros ; la consultation : 90 euros actes d ostépathie Lire la suite

Répondre
 
22.10.2012 à 23h04

« C'est gonflé qd même qu'un Président de la République menace comme cela une profession !! Comme quoi c'est une histoire très politique ! Et dire que j'ai voté pour lui !! Un médecin spécialiste en s Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 10

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter