Dépassements : la Mutualité prête à investir, Touraine attend un « résultat positif »

Dépassements : la Mutualité prête à investir, Touraine attend un « résultat positif »

17.10.2012
  • 1350471019381085_IMG_91581_HR.jpg

Assurance-maladie, syndicats de médecins libéraux et complémentaires se retrouvent à partir de 14 heures, cet après-midi, pour tenter de conclure un accord qui limiterait les dépassements d’honoraires. Avant cette ultime séance de négociation, la Mutualité française a fait savoir qu’elle était prête à investir « immédiatement entre 150 et 175 millions d’euros » pour revaloriser les tarifs opposables. Cette enveloppe constitue « la moitié de ce que l’Assurance-maladie est prête à mettre sur la table », affirme Étienne Caniard dans un entretien au « Figaro ». Le président de la Mutualité se dit favorable au financement des nouveaux modes de rémunération des médecins « comme des forfaits ». Il demande que les mutuelles tiennent un rôle plus important que celui de simple « financeur ». Pour contrôler l’évolution à la baisse des dépassements d’honoraires, la FNMF réclame l’ouverture d’un observatoire.

Touraine veut une maîtrise des dépassements

La ministre de la Santé a affirmé devant la commission des affaires sociales du Sénat qu’elle serait très attentive à l’évolution des négociations. Elle a déjà annoncé qu’en cas d’échec, elle présenterait un amendement dans le cadre du budget de la Sécu pour 2013. « Je souhaite que la négociation aboutisse à un résultat satisfaisant, a déclaré Marisol Touraine. Les dépassements abusifs doivent être identifiés et sanctionnés par une procédure rapide, efficace et dissuasive ». La ministre appelle à une maîtrise des dépassements non abusifs : « Les médecins doivent accepter de limiter leurs dépassements dans le temps et de garantir davantage de consultations à des tarifs abordables et les Français doivent s’y retrouver avec une diminution de leur reste à charge. »

 CHRISTOPHE GATTUSO
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
18.10.2012 à 07h35

« Elle irait vivre en Aveyron avec le SMIC, Marisol ? Et son camarade de la CNAM, celui dont le visage se déforme de haine lorsqu'il parle des médecins.... quand va-t- il diriger une caisse de provinc Lire la suite

Répondre
 
17.10.2012 à 20h58

« Touraine est plus préoccupée par son impôt sur les grandes fortunes que par la santé des français. Et si on payait les ministres au smic ? »

Répondre
 
17.10.2012 à 20h04

« "Il demande que les mutuelles tiennent un rôle plus important que celui de simple « financeur »." DANGER !!!!!!!! pour les médecins ET LES PATIENTS !!!!!!!!!!!!! »

Répondre
 
17.10.2012 à 19h06

« Revaloriser le secteur 1 suffisamment = plus besoin de secteur 2, pas besoin de ministre pour comprendre. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter