PLFSS 2013 : contre la décote de leurs actes, les biologistes menacent d’entrer en grève

PLFSS 2013 : contre la décote de leurs actes, les biologistes menacent d’entrer en grève

09.10.2012
  • 1349788958378278_IMG_90884_HR.jpg

Lundi dernier, dans le cadre de la présentation du financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013, le gouvernement a annoncé des économies à hauteur de 155 millions d’euros sur l’imagerie médicale et la biologie. Cette septième baisse de revenus consécutive exaspère les biologistes, qui brandissent le spectre de la grève en représailles.

« Il faut en finir avec cette punition annuelle et systématique de la profession à chaque PLFSS, s’indique le Dr Didier Benchetrit, président du syndicat de biologie libérale européenne. Depuis deux ans, on a joué le jeu de la loi Ballereau [qui réforme en profondeur la biologie médicale, N.D.L.R.] avec la création d’une vingtaine de laboratoires de proximité l’an passé ; on a élaboré à un nouveau maillage territorial, on s’est organisés en réseau de sentinelles de santé publique… Aujourd’hui, nous sommes sanctionnés pour avoir fait notre travail ! ». Le PLFSS 2013 tel qu’il est annoncé entraînera la perte de 8 000 emplois dans le secteur, s’alarment les biologistes.

Arrêter des télétransmissions FSE

Désormais fédérées dans une nouvelle plateforme d’exercice professionnel (PEP), une vingtaine d’organisations syndicales et de réseaux de biologie médicale libérale se disent prêts à donner pour consigne à leurs adhérents de fermer leur laboratoire pendant l’examen du PLFSS.

« Nous sommes arrivés à un point de rupture, indique Richard Fabre, président du réseau Labster. Sans nous, on se demande comment Bercy va parvenir à supporter la cadence des 300 000 à 500 000 prélèvements effectués chaque jour en France ».

Les biologistes menacent aussi d’arrêter une semaine par mois (pendant six mois) les télétransmissions de feuilles de soins électroniques (FSE).

Enfin, ils s’apprêtent à mettre en place une campagne de communication sur « la destructions de la biologie de proximité » afin de « sensibiliser les 500 000 patients qui fréquentent quotidiennement [leurs] laboratoires et les 50 000 médecins qui recourent à [leur] expertise quotidiennement ».

En France, les laboratoires de biologie médicale emploient 45 000 personnes réparties sur 4 000 sites.

ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 12 Commentaires
 
11.10.2012 à 16h36

« Les laboratoires sont pris en tenaille entre les 6 et bientôt 7 baisses de nomenclature en 7 ans, l'inflation à plus de 2% des fournisseurs (qui n'ont cure des baisses de nomenclature), d'une accréd Lire la suite

Répondre
 
10.10.2012 à 23h32

« Il faut maintenir un tarif convenable pour un acte global qui ne se réduit pas à l'analyse et en finir avec les actes inutiles vus chaque jour sur des prescriptions-parapluie monstrueuses.
Messieur Lire la suite

Répondre
 
10.10.2012 à 12h47

« Bravo. Allez jusqu'au bout. Un chirurgien. »

Répondre
 
10.10.2012 à 12h32

« A nous de rester humains et près des patients (100 dos/jr max par biologiste exercant ++). A nous d'arrêter de promouvoir via une accréditation disproportionnée : l'impossibilité aux jeunes de repre Lire la suite

Répondre
 
10.10.2012 à 10h10

« Dans le reste de l'Europe, les "labos" ne font que les analyses, ce sont des plateformes industrielles concentrées.
La prise en charge des patients (prise de sang, formalites administratives) est op Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 9

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter