De la difficulté à prouver l’imputabilité des valvulopathies

De la difficulté à prouver l’imputabilité des valvulopathies

08.10.2012
Le Pr Atul Pathak, cardiologue et pharmacologue au CHU de Toulouse, n’est pas surpris par le faible nombre de dossiers d’indemnisation de victimes jugés recevables par l’ONIAM. Il explique au « Quotidien » la difficulté à prouver l’imputabilité d’un médicament dans la survenue d’un effet secondaire. Il faut remplir trois critères, chronologique, sémiologique et bibliographique, qui sont très souvent manquants dans les dossiers des patients exposés au Mediator.
LE QUOTIDIEN – Êtes-vous surpris par la non-recevabilité de la majorité des dossiers dans l’affaire Mediator ?

Pr ATUL PATHAK – C’était prévisible. À Toulouse, nous avons mis en place une consultation « Mediator » il y a deux ans et nous avons vu environ 400 patients. Le recrutement était très varié puisque les patients avaient été alertés soit par une lettre des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Recherche sur les cellules souches : un débat éthique, un casse-tête réglementaire et un défi industriel

Abonné
accroche

Les applications potentielles des cellules souches dans le domaine de la recherche et de la santé sont immenses. Dans la pratique, elles... Commenter

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... Commenter

Le Dr Yannick Schmitt élu à la présidence de ReAGJIR

Le Dr Yannick Schmitt a été élu à la présidence du Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants (ReAGJIR) à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter