Mediator : seuls 15 % des 831 dossiers d’indemnisation examinés jugés recevables, selon Le Parisien

Mediator : seuls 15 % des 831 dossiers d’indemnisation examinés jugés recevables, selon Le Parisien

03.10.2012
  • 1349278190376706_IMG_90527_HR.jpg

Les Laboratoires Servier viennent de signer deux premiers chèques dans le cadre de l’affaire Mediator. L’un, d’un montant de 3 000 euros, est versé à la demande de la cour d’appel de Versailles pour financer une partie des frais de justice engagés par un patient. « Cela paraît peu de chose mais cela permet à la victime de payer un expert médical », commente l’avocat Me Gérard Montigny. L’autre chèque est adressé à une personne ayant fait appel au fonds d’indemnisation national. Le collège d’experts a conclu à l’existence d’un lien de causalité entre la prise du Mediator et l’état de santé du plaignant. L’incapacité fonctionnelle de ce dernier a été estimée à 5 %, ce qui, selon les informations du « Parisien », lui permet de recevoir environ 10 000 euros (le montant de l’indemnisation n’est pas public).

Créé en septembre 2011, le fonds d’indemnisation des victimes du Mediator, géré par l’ONIAM, a reçu plusieurs milliers de demandes d’indemnisation. À ce jour, 831 dossiers ont été examinés par le collège d’experts ; 712 ont été rejetés et 112 jugés recevables, toujours selon « le Parisien », qui indique que les experts ont retenu une incapacité très faible, « limitée en majorité entre 5 % et 10 % », dans les cas où l’imputabilité est établie.

Le Mediator a été commercialisé entre 1976 et 2009. Il serait à l’origine de valvulopathies cardiaques et d’hypertensions pulmonaires dont le nombre de cas donne lieu à une intense bataille d’experts. De même, le nombre de décès imputables – 3 selon Jacques Servier, 500 selon l’AFSSAPS – porte-t-il à polémique.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
04.10.2012 à 20h23

« Supéfiant !... Le bilan des experts sur les premières analyses de la commission des indemnisations !... Stupéfiant !... Comme est classé la molécule benfluorex pour la plupart des pharmacologues, an Lire la suite

Répondre
 
04.10.2012 à 00h58

« Bizarre, bizarre, les 2000 morts du Mediator n'auraient-ils existé que dans les fantasmes fumeux d'épidémiologistes incapables, dûment mandatés par la CNAM (à qui profite le crime ?), en mal de copi Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 8

Nouvelles consultations, nouveaux contrats conventionnels : la CNAM a fait ses comptes

cnam

La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a dressé ce vendredi un bilan chiffré des nouveaux actes, tarifs et contrats mis en place... 1

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter