Génériques : des industriels et les pouvoirs publics veulent lancer une campagne nationale d’information

Génériques : des industriels et les pouvoirs publics veulent lancer une campagne nationale d’information

25.09.2012
  • 1348582646374489_IMG_90063_HR.jpg

    Génériques : des industriels et les pouvoirs publics veulent lancer une campagne nationale d’information

Au cours d’un débat organisé par le GEMME (une association réunissant les principaux industriels du générique présents sur le sol français), un consensus s’est dégagé sur la nécessité de réaliser une campagne d’information massive sur ces copies conformes des médicaments princeps.

« Si nous nous réjouissons de la relance du dispositif du tiers payant contre générique (TPCG) qui a fait remonter le taux de substitution, ce dispositif ne restaure pas la confiance, et peut même creuser les antagonismes, explique Pascal Brière, président du GEMME. Il ne sera ni durable ni pérenne sans une très grande campagne de communication dont l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) pourrait être maître d’œuvre. »

« Sortir de notre petit monde d’experts »

Message reçu cinq sur cinq par le Pr Dominique Maraninchi, directeur général de l’ANSM. Reconnaissant qu’il y a eu « perte de confiance » envers les génériques, il a indiqué qu’il était temps « de sortir de notre petit monde d’experts et de nous adresser à la population, afin de diffuser massivement de l’information transparente et non tronquée ».

Une information que Dominique Maraninchi ne souhaite pas réserver aux seuls patients. Prescripteurs, généralistes et spécialistes libéraux, tout comme les praticiens hospitaliers seraient aussi concernés, qui initient souvent un traitement difficile à substituer en ville par la suite.

Réformer l’enseignement du médicament

Même tonalité chez Catherine Lemorton. La députée socialiste de Haute-Garonne et présidente de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale a une idée précise de l’origine de la méfiance des patients vis-à-vis des génériques : « Cette réticence est spécifiquement française car l’industrie, à travers ses réseaux, et grâce à ses visiteurs médicaux, utilise tous les moyens pour contrer leur utilisation ».

Pour Catherine Lemorton, la solution est double. « Il ne faut plus enseigner le médicament aux étudiants en nom de marque, mais uniquement en DCI (dénomination commune internationale) », indique-t-elle. Mais il faut aussi et surtout réaliser « une campagne d’information massive » en direction du grand public. Selon Catherine Lemorton, le gouvernement réfléchit actuellement à la forme que pourrait prendre cette campagne, « notamment à la télévision ».

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
26.09.2012 à 23h48

« Pourquoi le générique n'est-il pas une copie conforme ?
Pourquoi le princeps n'est-il pas au prix des génériques ?
Pourquoi le lieu de fabrication n'apparaît-il pas sur les boîtes "made in" ? »

Répondre
 
25.09.2012 à 20h59

« Où est l'économie si les patients se retrouvent avec plusieurs boîtes stockées dans leur pharmacie d'un même produit... dans plusieurs boîtes différentes... distribuées selon le choix du labo par Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 17

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

Comment les territoires innovent sous la pressionDes villes moyennes font reculer les déserts

Abonné

Frappées de plein fouet par le manque de médecins, notamment généralistes, de nombreuses municipalités  sortent des sentiers battus pour... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter