BPCO modérée : les antibiotiques améliorent les exacerbations

BPCO modérée : les antibiotiques améliorent les exacerbations

10.09.2012
  • 1347289943369703_IMG_88927_HR.jpg

    BPCO modérée : les antibiotiques améliorent les exacerbations

Est-il légitime de traiter par antibiotiques les exacerbations modérées des bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) légères à modérées ? Une étude randomisée espagnole chez 310 patients bronchitiques suggère que oui. La guérison clinique s’est avérée plus fréquente, avec une différence de 14,2 %, puisque 117 patients du groupe antibiotique (74,1 %) étaient « remis » à la fin du traitement par rapport à 91 (59,9 %) dans le groupe placebo. L’antibiotique prescrit était de l’amoxicilline/acide clavulanique (500/125 mg) administré 3 fois par jour pendant 8 jours ; le diagnostic et la gravité de BPCO avaient été confirmés au préalable par spirométrie chez tous les participants.

L’antibiothérapie a permis de plus de retarder la survenue de la prochaine exacerbation bronchitique, le délai moyen passant ainsi de 160 à 233 jours. Il semble que la CRP soit un très bon marqueur de réponse au traitement. En effet, les patients ayant une CRP ‹ 40 mg/l pouvaient plus facilement être guéris sans antibiotiques. Certes, comme le reconnaît lui-même le Dr Carl Llor, de l’université Rovira i Virgili à Tarragone, l’auteur principal, l’étude est petite et les chercheurs n’ont pas utilisé de critères objectifs pour évaluer la guérison, hormis la mesure du peak flow. Il n’empêche. « Le taux de guérison clinique chez les patients ayant une BPCO modérée est plus important que ce qui a été précédemment observé en cas de BPCO sévère, insiste le Dr Llor. Ce qui suggère un effet de la gravité de l’obstruction bronchique sur le succès du traitement. » Ces récents résultats espagnols sont en faveur d’une prescription antibiotique en soins primaires chez les patients ayant une obstruction légère à modérée, surtout si la CRP est élevée.

American Journal of Respiratory Research and Critical Care Medicine, édition en ligne du 22 août 2012.

 Dr IRÈNE DROGOU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... Commenter

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter