Une fillette atteinte d’une malformation cardiaque pour défendre l’Obamacare

Une fillette atteinte d’une malformation cardiaque pour défendre l’Obamacare

06.09.2012
  • lihn

C’est une mise en scène bien américaine. Stacy Lihn et Zoe, sa petite fille de 3 ans, étaient les vedettes de la convention démocrate, en début de semaine, pour le coup d’envoi officiel de la campagne présidentielle du président Obama.

Pendant de longues minutes, cette mère de famille a raconté l’histoire poignante de son enfant née avec une malformation cardiaque et sauvée… grâce à l’Obamacare, la protection sociale mise en place par le président démocrate pour assurer aux Américains une prise en charge de leurs soins, sans assurance.

Quinze heures après sa naissance, Zoe subissait une première intervention chirurgicale, la seconde à l’âge de quatre mois. Zoe doit encore être opérée une troisième fois pour être totalement sortie d’affaire. Mais tout cela n’aurait pu arriver, raconte Stacy Lihn, la voix pleine d’émotion, sans la réforme Obama. Sans elle, sa famille n’aurait pas été en mesure de payer les frais de santé au-delà de la prise en charge de l'assurance.

Ce témoignage est bien entendu une réponse aux critiques du candidat républicain, Mitt Romney, à l’égard de la réforme santé d’Obama. « Obamacare revient à plus de 2 000 pages de règlements, mandats, taxes et autres qui n’ont aucune place dans un pays libre », clamait Paul Ryan, le colistier de Romney, à l’occasion de la convention républicaine. 

> S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
09.09.2012 à 20h05

« Qu'on le veuille ou non, la politique d'un pays influe sur sa politique de santé : si elle va à l'encontre de l'intérêt des malades, ceux-ci sont les mieux placés pour le faire savoir par tous les m Lire la suite

Répondre
 
07.09.2012 à 10h56

« Si cela permet de convaincre nos amis US de l'intérêt d'une couverture sociale généralisée, ce ne serait pas si mal, même au pris de ce genre de manifestation et les Français louent actuellement la Lire la suite

Répondre
 
06.09.2012 à 20h11

« C'est honteux d'utiliser les malades pour des fins politiques,
au diable la politique et ces hommes politiques malades dans leur tête. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn attaque ses rendez-vous avec les médecins… en commençant par les signataires de la convention

buzyn

Faut-il y voir un premier signe politique ? La nouvelle ministre de la Santé entame ce mardi une série d'entretiens bilatéraux avec les... Commenter

Tatouages : une consultation pour prendre en charge les complications ouvre à l’AP-HP

tatouage

Une consultation consacrée à la prise en charge des complications associées aux tatouages a ouvert à l’hôpital Bichat-Claude Bernard... Commenter

Mutuelles, réseaux de soins : le Dr Accoyer accuse Richard Ferrand de conflit d'intérêts et essuie les critiques d'En Marche !

Benjamin Griveaux, porte-parole d'En marche ! et candidat aux législatives, a dénoncé dimanche « des mensonges » après les accusations de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter