Tabagisme maternel in utero : risque d’obésité à l’adolescence

Tabagisme maternel in utero : risque d’obésité à l’adolescence

05.09.2012
  • 1346830147368296_IMG_88548_HR.jpg

    Tabagisme maternel in utero : risque d’obésité à l’adolescence

Selon une étude canadienne, l’exposition au tabagisme maternel en cours de grossesse favorise l’apparition d’une obésité à l’adolescence via une appétence pour les aliments gras, possiblement en rapport avec de discrètes variations cérébrales. « Un penchant pour une nourriture grasse régulé en partie par le système cérébral de la récompense pourrait contribuer au développement d’une obésité », expliquent les chercheurs de l’Hospital for Sick Children de Toronto.

Une cigarette par jour

L’équipe du Dr Amirreza Haghighi a recruté 378 adolescents âgés de 13 à 19 ans dans les établissements scolaires d’une région du Canada dans le cadre Saguenay Youth Study. Les participants étaient répartis en deux groupes, exposés au tabagisme maternel (n = 180) et non exposés (n = 198), avec un ajustement à l’inclusion sur le niveau socio-économique (niveau d’éducation maternel, absentéisme scolaire) et un appariement sur le sexe, l’âge, la puberté et la taille. L’exposition au tabagisme maternel était définie par plus d’une cigarette par jour au cours du second trimestre de grossesse, la non-exposition par l’absence de tabagisme dans l’année précédant la grossesse.

Les sujets exposés étaient de plus petit poids à la naissance et nourris moins longtemps au sein. Au moment de l’analyse, si seule une tendance marginale à la hausse était relevée pour l’indice de masse corporelle, la masse graisseuse des sujets exposés était significativement plus élevée, y compris après ajustement sur des variables supplémentaires. L’imagerie a mis en évidence un volume de l’amygdale significativement plus petit, celui-ci étant inversement corrélé à l’apport en lipides, ce qui est concordant avec un rôle présumé dans la régulation des ingestats en graisses.

Archives of General Psychiatry, édition en ligne du 3 septembre 2012.

 DR IRÈNE DROGOU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 9

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter