Ayrault n’écarte pas une hausse de la CSG... que la droite condamne déjà

Ayrault n’écarte pas une hausse de la CSG... que la droite condamne déjà

03.09.2012
  • 1346668256367872_IMG_88436_HR.jpg

Le bras de fer sur le financement de la protection sociale a commencé. Jean-Marc Ayrault a assuré dimanche, en pleine élaboration du projet de budget 2013, qu’il ne serait « pas le Premier ministre d’un tournant de l’austérité » mais il a laissé la porte ouverte à une prochaine hausse de la CSG pour financer la protection sociale, à l’occasion de l’émission « Tous politiques » de France Inter/AFP/Le Monde.

Le Premier ministre a précisé qu’une hausse de la CSG était « une piste » mais « pas la seule ». « Aujourd’hui la plus grande partie du financement de notre système de protection sociale s’assoie sur le travail, sur le salaire », a-t-il déploré.

Une hausse jugée « injuste » par l’UMP Valérie Pécresse

Dans la même veine, la présidente de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, Élisabeth Guigou, ex-ministre des Affaires sociales, s’est dite favorable à une « mise à contribution » de la CSG avec un élargissement de son assiette.

La droite a aussitôt répliqué. Sur France 2, l’ex-ministre du Budget et proche de François Fillon, Valérie Pécresse a jugé « injuste » une éventuelle hausse de la CSG : « ce sera immédiatement une feuille de salaire avec un salaire en baisse ». L’ex-ministre de l’Agriculture et candidat à la présidence de l’UMP, Bruno Le Maire, a lui aussi critiqué ce lundi une éventuelle hausse de la CSG sur Radio Classique/Public Sénat. « En aucun cas, je ne voterai une augmentation de la CSG. Les Français sont las de ces augmentations d’impôts, et la CSG pèsera sur les revenus de tous les Français, notamment les plus modestes, et notamment les retraités ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
04.09.2012 à 06h59

« Si les pouvoirs publics ne reconnaissent pas la gestion de la masse salariale et du matériel, la gestion de la pénurie médicale sera encore plus catastrophique.Toute spécialité confondue y compris m Lire la suite

Répondre
 
03.09.2012 à 22h02

« Il est sûr que le vote par l'ancienne majorité de la TVA dite sociale ne pénalisait ni salaires, ni retraités !!!

Etonnant, non ?? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 26

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 23

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter