Salles de shoot : le gouvernement favorable à une expérimentation

Salles de shoot : le gouvernement favorable à une expérimentation

30.08.2012

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, annonce que les conditions seront bientôt réunies pour l’ouverture de salles de consommation de drogue supervisées. Le député de Paris, Jean-Marie Le Guen avait relancé le débat cette semaine affirmant qu’il s’agissait d’une urgence.

  • 1346337126367544_IMG_88348_HR.jpg
Mise à jour.
Invitée de LCI, jeudi 30 août, Marisol Touraine a pris position dans le débat sur l’ouverture des salles de shoot. « Je travaille sur cette question depuis plusieurs semaines, » a indiqué la ministre de la Santé, précisant toutefois qu’ «  il n’y aura pas de décision dans les jours qui viennent mais je pense que nous serons prêts assez rapidement ». Des discussions sont engagées avec les élus et les associations concernées pour définir «  dans quelles conditions il est envisageable d’expérimenter de telles salles ».

Première publication jeudi 30 août 2012
Salles de shoot : le débat est relancé

À la suite de l’interpellation du gouvernement par Jean-Marie Le Guen, les associations Act Up-Paris, Aides, Médecins du Monde, Fédération Addiction, Gaïa, Réseau Réduction des risques, Safe, Sidaction et SOS Hépatites Fédération, rappellent qu’elles demandent « l’ouverture de salles de consommation à moindre risque (SCMR) depuis de nombreuses années ».

Dans un communiqué commun, elles indiquent d’une part que « les actions de réduction des risques existantes ont fait leur preuve en matière de diminution de certains risques associés à la consommation de drogues (transmission du VIH, VHC, infections, abcès, overdose) ». Elles notent d’autre part qu’en réduisant les risques liés à l’usage de drogues grâce à un environnement sécurisé, les SCMR « instaurent un contact avec ces personnes exclues, leur permettant d’intégrer un parcours de soins et des dispositifs sociaux ».

Les associations soulignent que l’intérêt des salles de consommation a été « validé scientifiquement par l’INSERM dans une expertise collective (en 2010), qui s’est appuyée sur la littérature scientifique mondiale et les expériences des salles déjà existantes ».

Opposition de députés UMP

Sur le plan politique, Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat, souhaite également une expérimentation rapide de ces salles, notamment à Paris et à Marseille.

En revanche, l’opposition a redit son hostilité à leur ouverture, prônant la prévention de la toxicomanie plutôt que son encadrement. Les responsables parisiens de l’UMP, les députés Jean-François Lamour et Philippe Goujon, ont ainsi souligné que, pour eux, « la priorité nationale est de prévenir et réduire la consommation, non de l’encadrer ». « Il n’existe actuellement aucun lien automatique démontré entre la fin de la prohibition et la fin des trafics », ont-ils écrit. Les députés estiment que « le signal envoyé aux jeunes, à leurs familles ainsi qu’à tous ceux qui, sur le terrain veulent aider les toxicomanes à lutter contre leurs addictions, serait absolument négatif ».

Le vice-président du FN, Florian Philippot, a, quant à lui, appelé le gouvernement à « rapidement écarter » l’« idée délirante » de salles de shoot.

S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
31.08.2012 à 16h00

« Ceux qui luttent contre l'accès des toxicomanes aux salles d'injection médicalisées mènent un combat d'un autre âge. Pire, ils se voilent les yeux devant un l'aspect d'abord médical et ensuite humai Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 12

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter