La solution (préférée) des médecins pour juguler les dépassements : revaloriser les tarifs !

La solution (préférée) des médecins pour juguler les dépassements : revaloriser les tarifs !

24.08.2012
  • Forum

Les négociations sur l’encadrement des dépassements d’honoraires reprendront le 5 septembre prochain entre les organisations professionnelles, l’assurance-maladie et les complémentaires santé. La première séance portera sur la définition des dépassements abusifs (et les sanctions à y apporter).

sondage_depassements.pngPour de nombreux médecins, la solution passe d’abord par une revalorisation des actes opposables. C’est la principale conclusion d’un sondage réalisé en ligne dans la semaine du 20 août auprès des lecteurs du quotidiendumedecin.fr et auquel 363 internautes ont participé. Plus de 39% d’entre eux estiment ainsi que la hausse des tarifs Sécu est prioritaire avant d’envisager un encadrement des dépassements.

Des sanctions envisagées par la profession

Parfois évoqué par les médecins dans les forums du « Quotidien », le salariat ne recueille que très peu de suffrages : seulement 4,3% des voix. En revanche, les lecteurs internautes sont deux fois plus nombreux (9,2%) à envisager une solution radicale : sortir de la convention.

La profession n’exclut pas des sanctions contre les abus caractérisés : les médecins sont 18% à proposer des mesures punitives dans ces situations. Sous-entendu : le problème des dépassements commande un traitement au cas par cas.

La ministre de la Santé de son côté a clairement évoqué des menaces de déconventionnement pour les médecins qui franchiraient la ligne jaune. Mais où se situe cette ligne ? C’est l’un des enjeux des discussions qui reprendront dans quelques jours.

S. L.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
29.08.2012 à 18h53

« Un état en faillite doit quand même payer convenablement ses médecins et chirurgiens. La crise est un argument un peu facile pour geler toutes les revalorisations. Sinon secteur libre pour tous. »

Répondre
 
27.08.2012 à 15h56

« Deux fois 0 = 0 et ce serait abusif ! La revalorisation des actes ne concerne toujours que la technique. Quid de l'acte intellectuel. »

Répondre
 
27.08.2012 à 09h16

« Est-ce que nos dirigeants se rendent compte que nous payons charges et impôts sur les dépassements et qu'ils risquent de se priver d'une entrée d'argent bien utile en ces temps difficiles...
Les DP Lire la suite

Répondre
 
25.08.2012 à 10h19

« J'ajoute : à moins que les penseurs n'y aient déjà pensé, et que les menaces de déconventionnement ne soient que du bluff, de l'intimidation »

Répondre
 
25.08.2012 à 10h18

« Attention : les déconventionnements "sanctionneront" aussi les patients de ces médecins, en ces temps de pénurie médicale... nos penseurs devraient y penser... »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter