Medcito.fr veut mettre fin au casse-tête des remplacements

Medcito.fr veut mettre fin au casse-tête des remplacements

23.08.2012
  • medcito
  • 1345732605366676_IMG_88180_HR.jpg

Comment trouver un remplaçant pour les congés ? Pour de nombreux médecins, la réponse passe aujourd’hui par l’un des multiples services de petites annonces en ligne. Une nouvelle solution vient de voir le jour : medcito.fr. Officiellement ouvert depuis le 17 août, ce site Web propose de mettre en relation les médecins titulaires et les remplaçants dans plus de 60 professions médicales (généralistes, spécialistes, infirmiers, etc). C’est une ostéopathe en exercice, Perrine Boiteux, qui en a eu l’idée avec son conjoint, Guillaume Boulanger.

« Nous avons épluché les services de petites annonces existants, raconte Guillaume Boulanger. On s’est aperçu qu’ils n’étaient pas pratiques, qu’il fallait lire de nombreuses annonces avant de trouver satisfaction. Bref, que c’était beaucoup trop chronophage pour des gens dont l’emploi du temps est déjà bien rempli. » L’atout de Medcito résiderait dans son moteur de recherche capable de sortir à la demande toutes les offres de remplacements référencées par le site et triées en fonction des critères de recherche souhaités : profession, localisation et dates.

49 euros par an pour les titulaires

« Nous avons cherché à rendre aussi efficace que possible la gestion de planning. Par exemple, si un médecin cherche un remplaçant pour trois semaines, mais qu’aucune solution n’est disponible, le moteur lui proposera des candidats pour les deux premières semaines et tout de suite après des solutions pour la semaine restante », explique Guillaume Boulanger.

Pour lancer une recherche, les praticiens doivent simplement renseigner leur localité, leur profession (et éventuellement une plage temporelle). À ce stade tout est gratuit. Mais pour disposer des coordonnées des candidats et entrer en contact avec eux, il leur faudra s’inscrire et payer une cotisation annuelle : 49 euros pour les titulaires, 25 euros pour les remplaçants (gratuité pour les 250 premiers inscrits). Ils recevront un email d’alerte à chaque fois que de nouvelles propositions de remplacement correspondent à leurs critères.

L’efficacité du système repose bien entendu sur le nombre de remplaçants inscrits sur le site et de leur disponibilité. À ce stade, seulement 600 praticiens figurent dans la base de données de Medcito, principalement recrutés pendant la phase de préinscription, deux mois avant le lancement officiel du site. Trop peu, et cela se voit à travers les premiers tests de recherche que nous avons effectués : les solutions de remplacements sont rares. Mais ce n’est qu’un début. « Pour l’instant, nous avons beaucoup fonctionné sur le bouche-à-oreille. Le recrutement va s’accélérer à travers une vaste campagne d’emailing », promet le créateur du site.

Medcito devra également faire face à la concurrence : d’autres services similaires sont déjà en place, à l’image de rempla-bourgogne.org. Mais contrairement à ce dernier, la vocation géographique de medcito est nationale.

Vous connaissez d’autres services de remplacement ? Partagez votre expérience dans notre forum.

STÉPHANE LONG
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
BRUNO D Médecin ou Interne 06.09.2012 à 12h54

« Personnellement, je trouve en effet surprenant de faire payer les remplaçants, qui sont courtisés et sont une ressource rare. On a déjà du mal à se faire remplacer... Par contre, je ne suis pas choq Lire la suite

Répondre
 
23.08.2012 à 19h46

« Je suis tout à fait d'accord avec le précédent commentaire. Certes désormais installé, jamais je n'aurais payé en tant que remplaçant et... jamais je ne paierai en tant qu'installé. L'idée est bonne Lire la suite

Répondre
 
23.08.2012 à 19h10

« Il y a déjà beaucoup de sites existants dans le domaine médical et qui sont gratuits pour les remplaçants. Je ne me vois pas payer pour cela. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La généralisation du tiers payant « irréaliste » fin novembre, explique l'IGAS

tiers payant

Très attendu, le rapport de l'IGAS sur l'évaluation de la généralisation du tiers payant a été mis en ligne ce lundi matin. La mission a... 5

Valproate et grossesse : un bilan de l'ANSM révèle un respect des règles de prescription et de délivrance « très insuffisant »

ANSM

Conformément à l'objectif fixé de faire baisser l’exposition des femmes aux médicaments pendant la grossesse, l'Agence nationale de... Commenter

Grippe : 27 000 personnes âgées déjà vaccinées en pharmacie

grippe

Quelque 27 000 personnes âgées de plus de 65 ans ont été à ce jour vaccinées contre la grippe dans les pharmacies participant à cette... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter