Le dispositif « tiers payant contre génériques » ne satisfait pas les professionnels de santé

Le dispositif « tiers payant contre génériques » ne satisfait pas les professionnels de santé

22.08.2012
  • 1345628882366549_IMG_88152_HR.jpg

Afin de renforcer le dispositif « tiers payant contre génériques », les syndicats d’officines et l’assurance-maladie ont signé au début de l’été un accord qui consiste à ne plus faire bénéficier du tiers payant les patients qui refusent les génériques proposés en pharmacie.

Cette décision concerne tous les patients, même ceux en ALD, les bénéficiaires de la CMUC ou de l’AME et ceux pris en charge au titre d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, a précisé le site ameli.fr. L’assurance-maladie a aussi pris le soin de confirmer que « le médecin prescripteur peut dans des cas exceptionnels s’opposer à la délivrance d’un générique », dès lors qu’il indique « "non substituable" de manière manuscrite sur l’ordonnance en face de la spécialité ». La part de prescriptions portant la mention « non substituable » représenterait moins de 5 % des ordonnances, selon la Sécu.

Une mesure « injuste » pour la FMF

Des précautions qui n’ont pas empêché les professionnels de santé de monter au créneau. Dans un communiqué, l’Union nationale des pharmaciens de France (UNPF, qui représente 12 % des pharmaciens) a fait part de son inquiétude sur les « grandes différences de traitement » constatées sur le terrain « selon les caisses primaires d’assurance-maladie ». Certaines auraient « des interprétations très spécifiques de la mesure et remettent en cause des principes conventionnels fondamentaux », dénonce le syndicat. L’UNPF souhaite une « application de règles identiques à l’ensemble des départements ainsi que des dates de démarrage rapprochées afin d’éviter toute distorsion de concurrence entre les officines ».

Du côté des médecins, la Fédération des médecins de France (FMF) a jugé pour sa part cette mesure « injuste » pour les patients à faibles revenus et « inefficace » pour les comptes de l’assurance-maladie.

L’assurance-maladie espère quant à elle atteindre un taux de substitution de 85 % d’ici à la fin de l’année contre 73 % actuellement.

 ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
23.08.2012 à 19h05

« Attention aux excipients des génériques! - Profession : Médecin. »

Répondre
 
23.08.2012 à 09h19

« Une mesure inique et un camouflet pour les médecins. Encore une décision de plus pour décourager les jeunes médecins de s'installer. Paperasse quand tu nous tiens, tu ne nous lâches plus. »

Répondre
 
23.08.2012 à 09h04

« Que va-t-il se passer ? Cette question, l'UNCAM devrait se la poser !
Il est à craindre qu'une partie des tiers payants n'achète tout simplement pas leurs médicaments. Cette proportion, si faible so Lire la suite

Répondre
 
23.08.2012 à 08h07

« En ce qui concerne les patienbts greffés, les sociétés savantes ont émis des réserves sur les génériques d'immunodépresseurs ! »

Répondre
 
23.08.2012 à 01h50

« Bonsoir,
Oui, toute une histoire alors que parfois le générique coûte plus cher que l'original, drôle de conception d'économies de bouts de chandelles. »
Un médecin en activité et qui en marre de se Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 8

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

Réguler l'installation des spécialistes de secteur II en zone surdotée : la mesure choc du CESE

cese

Depuis plusieurs semaines, la question de la liberté d'installation ne quitte pas le débat public. Le Conseil économique, social et... 18

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter