VIH : les mystères de la greffe de moelle

VIH : les mystères de la greffe de moelle

27.07.2012

À la conférence internationale sur le sida (Washington) sont présentés par Thimothy Henrich et Daniel Kuritzkes les cas de deux patients infectés par le VIH qui, huit mois après une greffe de moelle pratiquée pour une autre pathologie, ont vu leur virémie devenir indétectable alors que le virus était facilement détecté dans le plasma avant la greffe. Le recul est de deux ans pour un patient et de quatre pour l’autre. Certes, ces patients, suivis au Brigham and Women’s Hospital sont toujours sous traitement antirétroviral mais l’évolution de la virémie conduit à s’interroger sur d’apparents (ou éventuels) effets bénéfiques de la moelle greffée. Les chercheurs vont tâcher de voir si le virus, absent du plasma, est présent dans les tissus.

Ces observations rappellent l’histoire du « patient berlinois », dont l’histoire a été rapportée d’abord dans le « New England Journal of Medicine » le 12 février 2009 puis dans « Blood » le 2 décembre 2010. Ce patient suivi à Berlin, infecté par le VIH, nécessitait une greffe de moelle pour une leucémie aiguë myéloblastique. Alors, on avait délibérément choisi la moelle d’un patient présentant une mutation de résistance au VIH (mutation delta 32 homozygote de CCR5). Et, dans les suites, la virémie était devenue indétectable et le pool des CD4 s’était normalisé. Tout cela durablement.

Là s’arrête la comparaison avec les deux patients américains pour lesquels les donneurs de moelle n’ont pas été choisis de cette façon.

 Dr E. DE V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 10

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter