Un seul nouveau médicament a présenté un progrès thérapeutique majeur en 2011, selon la HAS

Un seul nouveau médicament a présenté un progrès thérapeutique majeur en 2011, selon la HAS

09.07.2012
  • 1341849962364188_IMG_87620_HR.jpg

    Un seul nouveau médicament a présenté un progrès thérapeutique majeur en 2011, selon la HAS

Selon le rapport annuel d’activité de la Haute Autorité de santé (HAS) publié vendredi, un seul médicament réellement « majeur » a été approuvé en 2011. Sur les 209 dossiers d’inscription ou d’extension d’indication pour des médicaments l’an dernier, seul l’anti-hémorragique Riastap représente un progrès thérapeutique majeur. Deux autres n’apportent qu’une amélioration modérée et une vingtaine d’autres un progrès mineur. Pour la grande majorité des dossiers, la Haute autorité a conclu à « l’absence d’amélioration du service médical rendu (ASMR) ».

Ces résultats sont-ils la conséquence d’une moindre innovation ces dernières années ? L’affaire Mediator a eu plusieurs effets en pointant les failles du système d’évaluation des médicaments et en entraînant une modification des règles d’obtention du remboursement devenues plus strictes.

L’ITR, nouvel outil comparatif

L’innovation est le critère principal pour la fixation des prix des médicaments. Le rapport d’une récente mission d’information du Sénat préconise notamment de « supprimer la notion de service médical rendu (SMR) et substituer la notion de niveau de progrès thérapeutique (NPT) à celle d’ASMR ».

Ce système étant compliqué et peu lisible, la HAS préconise l’élaboration d’un index thérapeutique relatif unique (ITR) qui évaluerait l’intérêt clinique d’un nouveau médicament par comparaison aux médicaments existants. Cet ITR permettrait de fixer à la fois le prix et le niveau de remboursement des médicaments.

 CH.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
HPV

Papillomavirus : 50 organisations médicales réclament une vaccination universelle

Un appel pour un dépistage et une vaccination universelle contre le papillomavirus (HPV) vient d'être lancé par 50 organisations médicales, parmis lesquelles les Académies de médecine, de pharmacie, de chirurgie et des sciences... 4

Tiers payant intégral, moratoire sur les fermetures de lits et coercition : les communistes élaborent leur propre loi de santé

communistes

Quatre-vingt-six mesures dont 37 de première urgence. C'est ce que contient la proposition de loi de santé alternative que députés et... 13

Les députés retoquent l'obligation d'un stage dans les déserts médicaux pour les carabins

stage etudiant

Rétropédalage des députés ! L'obligation, introduite en commission, de faire un stage en zone sous-dotée pour les étudiants en médecine,... 7

Hépatite C : après la guérison, le risque de cancer du foie maintenu par une mutation épigénétique

hep c

Pour le première fois, des chercheurs de l'université de Strasbourg, dirigés par Thomas Baumert (Unité Inserm U1110), montrent que des... Commenter

Loi de santé : la CSMF menace d'un « conflit dur » avec les médecins si les députés ne se calment pas

affaires sociales

Réunie en assemblée générale ce week-end, la CSMF a tenu à mettre en garde le gouvernement sur le risque d'un « conflit dur » avec... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter