Le cri d’alarme des gynécologues médicaux

Le cri d’alarme des gynécologues médicaux

09.07.2012
  • 1341849542364225_IMG_87618_HR.jpg

Le comité de défense de la gynécologie médicale (CDGM), qui regroupe des femmes et médecins, s’inquiète de la « situation alarmante » de la discipline. « Selon les chiffres de l’Observatoire national de la démographie des professions de santé (ONDPS), les effectifs ne permettent plus qu’à un quart des femmes en âge de consulter d’avoir accès au spécialiste de gynécologie médicale alors qu’elles étaient 60 % en 1997, ce qui met en danger la santé en particulier des jeunes générations », affirme le comité.

Moins de 2 000 gynécologues médicaux

La France compte un peu moins de 2 000 gynécologues médicaux mais ce nombre baisse chaque année. Le CDGM a demandé à rencontrer les ministres de la Santé, Marisol Touraine, et des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem.

Cette prise de position intervient alors que le gouvernement procède à d’ultimes arbitrages sur la répartition des postes d’internat pour la prochaine année universitaire. L’an dernier, 30 postes d’interne ont été ouverts en gynécologie médicale. Un nombre jugé insuffisant par le CDGM.

 CH.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
10.07.2012 à 14h20

« Qu'apporte de plus cette spécialité à la gynéco obstétrique et de façon plus générale à la qualité de prise en charge des populations ? »

Répondre
 
10.07.2012 à 13h13

« La gynécologie médicale est un moyen faire de la gynécologie obstétrique sans avoir à faire le cursus. Maintenir la gynécologie médicale est un acte injuste envers les médecins généralistes, les gyn Lire la suite

Répondre
 
10.07.2012 à 08h05

« Le double serait nécessaire ! »

Répondre
 
10.07.2012 à 07h57

« Merci la réforme de 1983, cela a mis du temps mais le résultat va être dramatique. En supprimant l'internat des "Périphériques" et les CES, on arrive à ce résultat, 30 ans plus tard.
Merci qui ? »

Répondre
 
09.07.2012 à 21h32

« La gynécologie médicale n'existe plus nulle part.
La spécialité de référence dans tous les pays développés est la gynecologie-obstétrique, spécialité chirurgicale ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À 89 775 euros, hausse timide du revenu moyen des médecins libéraux en 2016

revenus impots

Le cru 2016 des revenus nets des médecins libéraux (BNC, après charges et avant impôt) s'est révélé très moyen, détaille la Caisse autonome... 2

Interdiction de la cigarette au cinéma : Agnès Buzyn ne l’a « jamais envisagée »

tabac

Un début de polémique a eu lieu entre le cinéma français et Agnès Buzyn, vite déminée par cette dernière. Le mercredi 15 novembre, à... 2

Bientôt un numéro d'appel unique pour aider les médecins qui souffrent

ENTRAIDE

Repérer les médecins en souffrance, prévenir les suicides, les aider à se soigner voire à se reconvertir : tel est l'esprit de la... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter