Les médicaments et un meilleur parcours de soins, clefs pour respecter l’ONDAM

Les médicaments et un meilleur parcours de soins, clefs pour respecter l’ONDAM

05.07.2012
  • 1341509900363688_IMG_87518_HR.jpg

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, et le ministre délégué au Budget ont présenté ce jeudi les conclusions de la première commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS).

La CCSS évalue le déficit prévisionnel du régime général à 15,5 milliards d’euros, soit 1,7 milliard de plus que ce que l’ancienne majorité avait anticipé lors de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) en 2011 (13,8 milliards). La réduction du trou de la Sécu, de près de 2 milliards d’euros par rapport à 2011, où il plafonnait à 17,4 milliards d’euros, est donc ralentie, en raison de la crise et de la baisse des recettes sur les revenus d’activité.

Après les mesures prises lors du collectif budgétaire mercredi, le déficit prévisionnel devrait atteindre 14,7 milliards d’euros. « Grâce à ces mesures complémentaires de redressement, le solde du régime général passerait pour la première fois depuis 3 ans sous la barre des 15 milliards », soulignent les ministères de l’Économie et de la Santé.

Dans le détail, après mesures correctives, la branche maladie devrait accuser un déficit de 6,7 milliards (5,2 pour la retraite, 2,7 pour la famille et de 0,1 pour la branche accidents du travail). Il était de 8,6 milliards l’an passé.

Une seconde mise à jour des comptes aura lieu à l’automne. Marisol Touraine a indiqué que les discussions de cette première commission des comptes seront prolongées lors du sommet social du 9 et 10 juillet.

Des réformes structurelles

« Le gouvernement a fait le choix de faire de la santé une priorité en fixant l’objectif national des dépenses de l’assurance-maladie (ONDAM) à 2,7 % pour 2013, au lieu de 2,5 % en 2012 », a rappelé Marisol Touraine. Un compromis entre la promesse d’un taux à 3 % faite par François Hollande lors de sa campagne présidentielle et les 2,5 % préconisés par la Cour des comptes. Le gouvernement devra trouver 4,6 milliards d’euros supplémentaires par rapport à l’année dernière, tout en freinant l’évolution tendancielle de l’ONDAM (estimée à 4 %).

« C’est une nécessité d’engager des réformes structurelles » a déclaré Marisol Touraine, sans rentrer vraiment dans les détails. « Nous n’en sommes pas encore à élaborer le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 » a-t-elle souligné.

Les prix des médicaments seront revus à la baisse, notamment ceux des génériques. Des efforts en terme de maîtrise des prescriptions, notamment celles à destination des personnes âgées, sont prévus.

Le médecin de proximité, clef de voûte du système

Des gains d’efficience dans l’amélioration du parcours de soins sont recherchés à plusieurs niveaux. Les agences régionales de santé devraient avoir de plus grandes marges de manœuvre pour développer l’offre de soins de proximité. « Le médecin, le soignant de proximité sera l’une des clés de voûte du système. On a beaucoup parlé du parcours de soins, mais pas assez agi » a expliqué Marisol Touraine, taclant le précédent gouvernement. Le développement de la chirurgie ambulatoire sera accéléré.

À l’hôpital, qui restera « au cœur du dispositif de santé » a promis Marisol Touraine, des restructurations seront opérées, parallèlement à l’amélioration des conditions de travail. Les achats hospitaliers devraient être optimisés et une réflexion est en cours sur l’élaboration de financements innovants pour les investissements immobiliers.  

Enfin, le gouvernement attend de la loi de finances rectificative un apport de recettes de près de 1,5 milliard d’euros. « L’accord des participants de la CCSS a été très majoritaire sur la hausse du forfait social, la hausse de 2 points du prélèvement sur les revenus du capital, la hausse des taxes des stock-options » a indiqué Jérome Cahuzac.

Plus de précisions dans notre édition de lundi 9 juillet 2012.

COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
08.07.2012 à 14h17

« Mme Touraine affirme qu’aucun déremboursement n’est programmé à ce jour. Mais, une enquête commanditée par la Fédération hospitalière de France (FHF) auprès de médecins par internet, affirme que Lire la suite

Répondre
 
06.07.2012 à 11h46

« Le gouvernement s'attaque aux dépassements d'honoraires, non remboursés par la Sécurite sociale, je ne vois pas en quoi cela va résoudre le TROU, alors que si tous les médecins étaient en secteur 1, Lire la suite

Répondre
 
06.07.2012 à 08h39

« Toujours mis en avant, mais jamais "honoré", telle est la longue saga du médecin de proximité, toujours vanté par les politiques et organismes de tutelle.......on nous prend vraiment des billes ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 9

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter