Les vaccins gratuits ! Une demande du HCSP

Les vaccins gratuits ! Une demande du HCSP

22.06.2012
  • 1340382272360689_IMG_86801_HR.jpg

    Les vaccins gratuits ! Une demande du HCSP

« Notre sentiment est que si ce plan est mis en œuvre, il constituera un vrai progrès », souligne au « Quotidien » le Pr Daniel Floret, président du Comité technique des vaccinations du Haut conseil de la santé publique (HCSP). En mars dernier, le HCSP a été saisi pour avis sur le « Programme national d’amélioration de la politique vaccinale 2012-2017 » élaboré par la Direction générale de la santé pour améliorer la protection vaccinale en France.

D’une manière générale, le HCSP a jugé ce plan « de manière très positive », tout en y apportant des remarques complémentaires, notamment sur les modalités d’acquisition et de fourniture des vaccins et sur le financement des études permettant de valider les stratégies vaccinales. Si « tous les points sont importants », un certain nombre de mesures demanderont toutefois un délai supplémentaire pour être mises en place.

Ainsi, la problématique de l’obligation vaccinale doit être repensée car l’existence de deux différents niveaux « dévalorise l’image des vaccinations recommandées par rapport aux vaccinations obligatoires, alors que cette gradation dans les critères de définition actuels ne présente plus de justification en matière de santé publique ». Le HCSP n’écarte pas l’idée d’une « levée des obligations vaccinales actuelles en population générale ». Parallèlement, il propose d’attribuer un statut juridique aux recommandations vaccinales « afin que "recommandé ne soit plus traduit par "pas important" ».

Un engagement fort de l’État

La gratuité des vaccins recommandés « serait un signal fort d’engagement de l’État », soutient Daniel Floret qui estime nécessaire de changer de système d’approvisionnement, actuellement trop onéreux.

En France, environ 85 % des vaccins sont réalisés en secteur libéral. « Si on maintient ce système, il faut que les médecins aient conscience de leur rôle en santé publique. Toutes les enquêtes le montrent, l’avis du médecin traitant en matière de vaccination est essentiel. Il faut une très forte implication de leur part », insiste le Pr Floret.

Il faut simplifier le parcours vaccinal en médecine libérale mais également l’étendre aux professions et aux structures habilitées à pratiquer la vaccination, en s’appuyant notamment sur les Agences régionales de santé. L’éducation nationale, l’université, le milieu du travail sont de « bons sites d’intervention ». Cette réflexion doit être précédée d’une phase de concertation, assure le HCSP.

Calendrier vaccinal simplifié

Certaines mesures sont déjà en cours de développement comme la simplification du calendrier vaccinal qui doit être mise en place en 2013. Un avis du Comité technique des vaccinations sera prochainement proposé. Sur le fond, le nouveau calendrier comportera une réduction du nombre de doses de vaccins administrés chez les nourrissons, et « un passage d’une logique de rappel décennal chez l’adulte à des rappels à âge fixe, plus facilement mémorisables ».

Pour les adultes, dont la majorité ignore leur statut vaccinal, « un outil partagé avec les professionnels de santé apparaît aujourd’hui, dans le contexte du développement du dossier médical personnel, hautement souhaitable et tout à fait réalisable ». Le carnet de vaccination électronique est un des projets « les plus prometteurs et les plus avancés en France pour répondre à ce besoin », indique le HCSP qui reprend également l’idée d’un « refus éclairé » signé par le patient ou les parents d’un enfant au cours d’une consultation médicale. Pour le HCSP, l’amélioration de la couverture vaccinale passe également par « une meilleure transparence sur le profil de sécurité d’emploi mais également sur la balance bénéfice-risque des vaccins ».

STÉPHANIE HASENDAHL
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 9

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter