Les ministres chargés de la Santé et de l’Économie se partagent la Sécu

Les ministres chargés de la Santé et de l’Économie se partagent la Sécu

25.05.2012
  • 1337961196352290_IMG_84672_HR.jpg

    Les ministres chargés de la Santé et de l’Économie se partagent la Sécu

Marisol Touraine et Pierre Moscovici connaissent désormais avec précision l’étendue de leurs prérogatives :  les décrets relatifs aux attributions du ministre des Affaires sociales et de la Santé et du ministre de l’Économie, des finances et du commerce extérieur sont parus au Journal Officiel ce vendredi.

Sans surprise, Marisol Touraine pilote les domaines des Affaires sociales, de la solidarité et de la cohésion sociale (confié à Roselyne Bachelot dans le dernier gouvernement Fillon), de la santé publique et de l’organisation du système de soins. Son ministère est ainsi en charge de la réforme de la dépendance et de la lutte contre les exclusions et la pauvreté.

La protection sociale placée sous double tutelle

Marisol Touraine a également la pleine autorité sur la direction générale de la santé (DGS) et celle de l’offre de soins (DGOS) et dispose de la mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT). Mais elle partage la tutelle de la direction générale de la prévention des risques avec le ministre de l’Économie et celle de l’inspection générale des affaires sociales avec le ministre du Travail.

La protection sociale sera conjointement traitée par les ministères de la santé et de l’Économie, notamment la préparation de la loi de financement de la Sécurité sociale et du suivi de son exécution. À ce titre, Marisol Touraine et Pierre Moscovici ont autorité conjointe sur la direction de la Sécurité sociale (DSS), et, avec le ministre en charge du travail et de l’emploi, sur la direction de la recherche, des études de l’évaluation et des statistiques (DREES).

Enfin, le ministre de l’Économie pourra avoir recours au secrétaire général des ministères chargés des Affaires sociales, de l’inspection générale des affaires sociales (IGAS), et de la direction générale de l’offre de soins.

 C.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les gynécologues s'inquiètent de la désaffection « historique » pour le dépistage du cancer du sein

dépistage

Si le dépistage organisé est perfectible, il reste bien sûr indispensable. Face à la désinformation, les gynécologues jouent la carte de la... 4

Hépatite A et B : AIDES lance un appel à la vaccination à l'approche de l'été

hépatite

AIDES, l'association française de lutte contre le VIH et les hépatites virales, a récemment invité les personnes les plus concernées à se... Commenter

Stages en cabinet, exonération de charges, bus médicalisés... : le SML délivre son ordonnance contre les déserts

Après la prise de position d'Agnès Buzyn contre la coercition à l'installation, le SML se réjouit du pragmatisme ministériel. Le syndicat... 6

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter