Le vecteur rétroviral semble sans risque - Thérapie génique contre VIH : bon bilan sécurité à onze ans

Le vecteur rétroviral semble sans risqueThérapie génique contre VIH : bon bilan sécurité à onze ans

10.05.2012
Onze ans après avoir reçu des cellules T génétiquement modifiées par vecteur rétroviral, des patients infectés par le VIH se portent bien, sans effet néfaste du traitement ; 41 des 43 sujets hébergent toujours les cellules T modifiées, capables de détruire les cellules infectées par le VIH, alors qu’ils n’ont pas reçu d’immunosuppression avant le transfert cellulaire. Cette étude fournit un cadre pour guider la thérapie génique basée sur les cellules T pour le traitement de l’infection VIH, du cancer et d’autres maladies.
  • 1336612371347235_IMG_83399_HR.jpg

DE NOTRE CORRESPONDANTE

LES PREMIÈRES études de thérapie génique ont soulevé de vives inquiétudes sur la sécurité des vecteurs rétroviraux, notamment lorsqu’une fraction importante de patients ont développé une leucémie plusieurs années après avoir reçu un transfert de gène dans leurs cellules souches hématopoïétiques.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 9

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 4

Au carrefour de l'hôpital et des soins de villeSous-utilisée mais prometteuse, l'HAD trace sa route

Abonné
had

Lors des universités d'hiver de l'hospitalisation à domicile, organisées par la FNEHAD, la ministre de la Santé a insisté sur la nécessité... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter