Les priorités du plan Greffe 2012-2016 - Travailler ensemble dans un contexte de filière

Les priorités du plan Greffe 2012-2016Travailler ensemble dans un contexte de filière

19.04.2012
En mars, Nora Berra, la secrétaire d’État chargée de la santé, a présenté le plan Greffe 2012-2016, dont le principal enjeu est d’augmenter le nombre de greffes en France. C’est l’Agence de la biomédecine qui sera la cheville ouvrière de ce plan, en coordination avec tous les acteurs du système de santé. Sa directrice générale, Emmanuelle Prada-Bordenave explique les priorités de ce plan et souligne la nécessaire mobilisation de tous les néphrologues dans sa mise en œuvre. Elle insiste notamment sur l’importance d’instaurer une démarche de santé publique qui vise à assurer une prise en charge holistique du patient dans son parcours de soin et dans laquelle la greffe est positionnée comme une alternative thérapeutique.
  • 1334800259341075_IMG_81941_HR.jpg
LE QUOTIDIEN – Quelle est la philosophie générale de ce plan ?

EMMANUELLE PRADA-BORDENAVE – Ce plan est l’aboutissement d’une prise de conscience de l’importance de développer la greffe compte tenu de l’augmentation du nombre de maladies chroniques qui peuvent conduire à la défaillance terminale d’un organe, avec une préoccupation, bien sûr sanitaire, mais aussi financière. Il y a deux ans, à l’occasion de la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

59 753 étudiants inscrits en PACES, nouveau record !

paces

Les études de santé restent plus que jamais plébiscitées par les jeunes. Selon les statistiques de l'administration universitaire... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter