Accès aux soins : les candidats répondent à la Mutualité et à la FHP

Accès aux soins : les candidats répondent à la Mutualité et à la FHP

19.04.2012
Les prétendants à l’Élysée se sont expliqués sur leurs engagements en matière de protection de sociale, de rémunération des médecins, de maîtrise des dépenses...
  • 1334855993343420_IMG_82487_HR.jpg

    Accès aux soins : les candidats répondent à la Mutualité et à la FHP

Déficit de la sécu, dépendance, baisse des remboursements, droit universel à une complémentaire, La Mutualité Française avait interpellé fin mars les candidats à la présidentielle. À l’exception de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, tous ont répondu.

Au sommet, c’est François Hollande qui se montre le plus favorable aux mutuelles qu’il juge « indispensables pour accéder aux soins ». S’il ne se prononce pas clairement pour la suppression des taxes qui les affecte, il s’engage à introduire une distinction entre « contrats solidaires et responsables et les autres » avec une taxation graduée selon leur nature. Il prône aussi la contractualisation des mutuelles avec les professionnels de santé pour favoriser l’accès aux soins.

Nicolas Sarkozy a de son côté défendu son action : grâce au relèvement du plafond de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS), 1 million de Français pourraient bénéficier du dispositif d’ici la fin de l’année 2012, estime-t-il.

C’est aussi la continuité qui prime dans le dossier des comptes de l’assurance-maladie : le président sortant entend poursuivre sa politique de maîtrise des dépenses, à l’hôpital grâce à « la rationalisation de leurs investissements » et en ville via « les contrats d’amélioration des pratiques professionnelles ». Il ajoute vouloir « repenser le système de financement de notre protection sociale », en l’appuyant davantage sur la TVA sociale. À front renversé, le candidat socialiste veut revenir sur « certaines niches fiscales » et « engager le rapprochement » entre contribution sociale généralisée et impôt sur le revenu.

Divergence sur la rémunération des médecins

Interpellés par ailleurs par la fédération de l’hospitalisation privée (FHP), Nicolas Sarkozy et François Hollande se rapprochent sur la question des déserts médicaux en se prononçant pour le développement des pôles de santé de proximité ou pluridisciplinaires. Mais leurs positions divergent sur la rémunération des médecins.

Le candidat socialiste souhaite l’encadrement des dépassements d’honoraires par spécialité et par région tandis que le président sortant, lui, préfère le secteur optionnel - auquel la FHP est favorable. Nicolas Sarkozy affiche sa volonté de confier des missions de service public au privé, tandis que François Hollande veut reconnaître la spécificité de l’hôpital public. Le clivage est aussi très net sur la convergence tarifaire, engagée par Nicolas Sarkozy, décriée par l’opposition.

 C.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plus de 120 médecins libéraux et hospitaliers dans la course aux législatives !

legislatives

Au moins 120 médecins de toutes spécialités se présentent aux élections législatives, qui auront lieu les dimanches 11 et 18 juin. La carte... Commenter

Précarité, accès aux soins, prévention, les premiers pas de la ministre Buzyn en visite à ATD Quart Monde

Buzyn ADT Quart Monde

En choisissant le centre de promotion familiale ATD Quart Monde de Noisy-le-Grand pour son premier déplacement, ce 24 mai, Agnès Buzyn a... 3

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter