Dépistage du cancer de la prostate : l’AFU réagit à l’avis de la HAS

Dépistage du cancer de la prostate : l’AFU réagit à l’avis de la HAS

06.04.2012
Le 3 avril, la Haute Autorité de Santé a émis un avis défavorable au dépistage systématique du cancer de la prostate par les PSA dans les populations à haut risque. L’Association Française d’Urologie, souligne que le dépistage à titre individuel reste de mise.
  • 1333729063340339_IMG_81739_HR.jpg

    Dépistage du cancer de la prostate : l’AFU réagit à l’avis de la HAS

« LA HAUTE AUTORITÉ de santé a donné sa réponse à la Direction Générale de la santé (DGS), remarque le Dr Patrick Coloby, urologue au CH de Pontoise et président de l’AFU. Selon elle, il n’y a pas d’intérêt à réaliser un dépistage systématique à l’échelon populationnel (....) C’est tout ce à quoi elle conclut. Le dépistage individuel reste de mise. » Du côté de l’AFU, les choses seraient claires. Si la HAS ne recommande pas le dépistage systématique, que ce soit dans la population générale comme chez les sujets à haut risque, l’intérêt du dépistage à l’aide des PSA n’est pas remis en cause.

« Nous ne sommes pas en contradiction avec la HAS », insiste le Dr Coloby. Mais même si la HAS mentionne en effet la possibilité d’un dépistage individuel dans son avis, force est de constater qu’elle reste pour le moins évasive. Elle l’envisage au détour d’un paragraphe en insistant sur « l’importance de l’information à apporter aux hommes envisageant la réalisation d’un dépistage individuel » sans s’avancer davantage sur ce terrain.

La HAS reconnait pourtant l’existence de facteurs de risque, à savoir les antécédents chez des collatéraux, l’origine africaine et antillaise, l’exposition à la chlordécone. « La HAS a statué ainsi tout simplement au vu du manque de données dans les populations à risque », raille Laurent Salomon, urologue au CHU Mondor et membre de la commission Cancer de l’AFU. La HAS indique en effet qu’ « il n’a pas été retrouvé d’éléments scientifiques permettant de justifier d’un dépistage (...) dans les populations (...) à plus haut risque » et qu’avant toute chose « des difficultés sont identifiées pour définir et repérer les populations masculines à plus haut risque ». Pour l’AFU, il revient alors au médecin de rechercher les facteurs de risque, d’évaluer le niveau de risque et de prescrire un dosage des PSA à titre individuel.

La HAS et l’AFU s’accordent totalement au moins sur un point. Alors que les PSA ne sont pas spécifiques du cancer, tout le nœud du débat réside dans le risque de surdiagnostics et de surtraitements. L’enjeu à l’avenir est de disposer de nouveaux marqueurs permettant d’identifier les cancers à évolution lente et ceux d’évolution plus rapide. « Les PSA peuvent être augmentés pour tout et n’importe quoi, explique le Pr Salomon. Un taux de PSA bas élimine le cancer et s’il est est›1,5, le risque de cancer est augmenté. » Le Pr Coloby renchérit en soulignant l’intérêt de disposer d’un PSA de référence. « L’idéal est d’avoir des PSA à différentes étapes, explique-t-il. S’il vaut mieux éviter d’en prélever trop souvent, un PSA réalisé tôt est plus prédictif. » À bon entendeur, salut.

Dr IRÈNE DROGOU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 9

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

Réguler l'installation des spécialistes de secteur II en zone surdotée : la mesure choc du CESE

cese

Depuis plusieurs semaines, la question de la liberté d'installation ne quitte pas le débat public. Le Conseil économique, social et... 18

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter