2 % des Français veulent réduire en priorité les dépenses publiques de santé

2 % des Français veulent réduire en priorité les dépenses publiques de santé

27.03.2012
Selon un sondage IFOP (1), seuls 2 % des Français considèrent qu’en cas de restrictions budgétaires, il faut en premier lieu réduire les dépenses publiques dans le secteur des retraites, de la santé et des hôpitaux.
  • 1332856210336673_IMG_80813_HR.jpg

    2 % des Français veulent réduire en priorité les dépenses publiques de santé

L’enquête, réalisée en partenariat avec le quotidien « l’Humanité », l’hebdomadaire « Témoignage chrétien » et le mensuel « Planète Paix », montre que 37 % des Français citent en premier le secteur de... la défense et de l’armée pour faire des économies. Viennent ensuite les aides aux chômeurs (21 %), la culture (18 %) et la prime pour l’emploi (14 %). Les écoles, les collèges et les lycées sont les derniers dont il faudrait réduire les dépenses (1 %). Un quart des sondés estiment aussi qu’il ne faudrait amputer les budgets d’aucun des secteurs mentionnés, parmi lesquels étaient aussi proposés la sécurité et la police, la justice et les prisons, l’environnement et l’écologie.

Lors d’un précédent sondage effectué en janvier 2010, la défense et l’armée étaient déjà en tête (56 %) de ce classement, suivies des aides aux chômeurs (25 %) et de la prime pour l’emploi (21 %).

Campagne : les questions sociales plébiscitées.

Parallèlement, une étude BVA (parue ce mardi dans « le Parisien/Aujourd’hui en France ») révèle que le pouvoir d’achat (42 %) et le chômage (30 %) sont les thèmes qui pèseront le plus dans le vote des Français à la présidentielle devant la croissance (23 %), la dette publique (20 %), la pauvreté et la précarité (18 %), l’école (17 %) et les impôts (14 %). Le thème de l’insécurité pèsera dans le vote de 8 % des sondés, à égalité avec l’immigration, devant les retraites (7 %), la santé (5 %), l’Europe (4 %) et enfin l’environnement (3 %).

(1) Enquête pour le Mouvement de la Paix réalisée en ligne du 12 au 15 mars auprès d’un échantillon de 984 personnes, représentatif de l’ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter