L’hôpital du Blanc obtient de Xavier Bertrand un moratoire

L’hôpital du Blanc obtient de Xavier Bertrand un moratoire

22.02.2012

Le Centre hospitalier du Blanc est sauvé… du moins pour l’instant. C’est devant une petite foule compacte de 80 personnes que Jean-Paul Chanteguet, député-maire (PS) du Blanc, a annoncé tout sourire la bonne nouvelle. « Xavier Bertrand nous a donné son accord pour un moratoire jusqu’à la fin de l’année, le temps pour nous de trouver un nouveau schéma régional d’organisation des soins (SROS) qui réponde à nos problèmes », a expliqué l’élu. Michel Sapin, député-maire (PS) d’Argenton-sur-Creuse et Nicolas Forissier, député-maire (UMP) de la Châtre, deux petites villes également d’Indre, ont assisté à l’entretien avec le ministre de la Santé.

  • 1329929610326500_IMG_78095_HR.jpg

    L’hôpital du Blanc obtient de Xavier Bertrand un moratoire

Soupirs de soulagement et cris de satisfaction ont accueilli cette annonce. Ce mercredi, citoyens, praticiens hospitaliers et élus se sont déplacés jusqu’aux portes du ministère du Travail pour plaider en faveur du maintien des services de chirurgie et de maternité du Centre hospitalier (CH) du Blanc, sous-préfecture de 7 000 habitants de l’Indre, département particulièrement touché par la désertification médicale.

En novembre, l’Agence régionale de santé (ARS) de la région Centre avait annoncé sans négociation la fermeture totale de la maternité et la transformation de la chirurgie 24 h/24 en chirurgie ambulatoire, dans le cadre de la nouvelle organisation de santé pour 2012-2016.

« La brutalité n’est jamais une bonne manière de faire bouger les dossiers », a estimé Michel Sapin. Ce proche de François Hollande a vu dans cette victoire et la présence du député UMP Nicolas Forissier « un symbole du maintien du service public hospitalier, indispensable à la population ». Ce dernier a un peu calmé les ardeurs des Blancois : « On a gagné du temps, mais il ne faut pas non plus le laisser filer. » Sur la future organisation des soins, « le ministre n’a pas semblé opposé à une coopération transfrontalière entre le Poitou-Charentes et le Centre », a précisé Jean-Paul Chanteguet.

ANNE BAYLE-INIGUEZ
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 7

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter