Choc septique fébrile : les atouts du refroidissement

Choc septique fébrile : les atouts du refroidissement

20.02.2012
Dans le choc septique fébrile, un refroidissement externe pour réduire la fièvre se révèle un moyen sûr et efficace pour atteindre la stabilité hémodynamique et réduire la mortalité précoce. L’étude « Sepsicool » apporte des arguments en faveur de cette pratique.
  • 1329754576325781_IMG_77916_HR.jpg

Le choc septique, défini comme un sepsis associé à une défaillance cardio-vasculaire, est assorti d’un taux de mortalité très élevé, de 40 à 60 %. Les deux tiers des patients ont une température supérieure à 38,3 °C. Le contrôle de cette fièvre est-il utile ? Il existe un débat : un contrôle de la fièvre par refroidissement externe est associé à une amélioration du débit cardiaque, de la consommation d’oxygène, à une augmentation du tonus vasculaire et de la clairance des lactates ; mais la fièvre est utile pour renforcer les défenses, inhiber la croissance des micro-organismes et améliorer la survie.

L’étude randomisée « Sepsicool » a été menée par des praticiens français et genevois (Frédérique Shortgen, Laurent Brochard et coll., hôpital Henri-Mondor et Hôpitaux de Genève), pour savoir si un refroidissement externe au début du choc septique est en pratique bénéfique aux patients. Dans 7 USI, ils ont recruté des adultes en choc septique fébrile (38,3 °C au minimum). Les patients recevaient un traitement vasopresseur, étaient sédatés et sous ventilation assistée.

Ils ont été randomisés pour avoir en plus un refroidissement externe (n = 101) ou ne pas en avoir (n = 99). Le refroidissement externe (couvertures refroidissantes automatiques, draps réfrigérés, sacs de glace) était maintenu pendant quarante-huit heures pour maintenir une température centrale entre 36,5 ° et 37°. La pression artérielle était maintenue à 65 mmHg au minimum par les vasopresseurs.

Dès deux heures après le début du traitement, la température est significativement plus faible dans le groupe sous refroidissement externe (36,8° vs 38,4 °; p ‹ 0,01). Après douze heures de traitement, le nombre de personnes chez qui on a pu réduire de 50 % la dose de vasopresseur, est significativement plus élevé dans ce même groupe (54 % vs 20 %, différence absolue de 34 % ; p ‹ 0,001). Toutefois, cette dernière donnée n’est plus significative à 48 heures (72 % vs 61 %, différence absolue : 11 %). La réversibilité du choc en USI est plus fréquente dans le groupe sous refroidissement (86 % vs 73 % ; différence absolue de 13 % ; p = 0,021). Enfin, une donnée qui n’est pas des moindres, la mortalité à J14 est significativement inférieure dans le groupe sous refroidissement externe (9 % vs 34 % ; différence absolue de - 16 % p = 0,013).

« American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine », 17 février 2012.

 Dr BÉATRICE VUAILLE
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
20.02.2012 à 19h27

« Petite maison dans la prairie. La petite Hingalls est refroidie par des glaçons. Rien de bien nouveau donc. Le refroidissement sous CEC est également très efficace en cas de choc hémorragique. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter