Trois films pour sensibiliser au harcèlement à l’école

Trois films pour sensibiliser au harcèlement à l’école

24.01.2012
Le ministère de l’Éducation nationale a lancé ce mardi une campagne de communication pour sensibiliser au harcèlement à l’école.
  • 1327431437318319_IMG_76196_HR.jpg

    Trois films pour sensibiliser au harcèlement à l’école

Trois films sont diffusés sur internet et un site, agircontreleharcelementalecole.gouv.fr, a été créé pour informer et apporter des solutions.

Les trois films montrent des situations différentes de harcèlement entre élèves mais leur message final est le même : « ces actes peuvent avoir de sérieuses conséquences, perte de confiance, troubles psychologiques, dépression, conduites suicidaires. Avant qu’il n’en reste des traces à vie, agissons. » Les trois vidéos vont être diffusées sur internet, notamment sur les plates-formes Youtube et Dailymotion et une version raccourcie passera sur les différentes chaînes de France Télévisions. L’objectif est d’interpeller et de sensibiliser les élèves mais également les parents et les membres du corps enseignant. Le harcèlement touche environ un enfant sur dix en primaire et au collège.

Pour les victimes les conséquences sont nombreuses. « On s’est rendu compte que le risque de suicide est quatre fois plus nombreux pour les personnes victimes de harcèlement », explique Éric Debarbieux, président de l’Observatoire international de la violence à l’école. Stress, perte d’estime et de confiance en soi, ou encore troubles du sommeil sont quelques-unes des autres conséquences. Une nouvelle forme de harcèlement a fait son apparition avec l’avènement des réseaux sociaux, le cyber-harcèlement. Sur internet les informations sont diffusées rapidement au plus grand nombre et de manière anonyme. L’un des films est d’ailleurs ciblé sur ce nouveau phénomène. La campagne de communication fait suite aux assises nationales sur le harcèlement à l’école organisées en mai 2011. Un plan d’actions a été défini à cette occasion, avec trois axes principaux. Connaître et faire connaître le harcèlement, former les équipes éducatives et faire de la prévention l’affaire de tous.

C. R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les Généralistes CSMF planchent sur la démographie et contestent le « zonage » des ARS

Réunis en comité directeur, les Généralistes CSMF (ex-UNOF) ont décidé d'entamer un travail de fond sur leur projet politique, ciblé sur la... 1

Prendre en charge le burn-out : la HAS donne ses recommandations

burn out

En réponse à une saisine du ministère de la Santé au printemps 2016, la Haute Autorité de santé (HAS) rend publiques ses recommandations... 5

Le nouveau syndicat pour les infirmiers de bloc va consulter sur les conditions de travail

ibode

Depuis le 9 mai, les quelque 7 000 infirmiers diplômés d'État de bloc opératoire (IBODE) sont officiellement représentés par le Syndicat... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter