Médecins à diplôme étranger : l’Assemblée a voté la prolongation d’exercice

Médecins à diplôme étranger : l’Assemblée a voté la prolongation d’exercice

19.01.2012
  • 1326994218316685_IMG_75809_HR.jpg

Environ 4 000 médecins à diplôme étranger obtenu hors Union européenne, qui ne peuvent légalement plus exercer dans les hôpitaux français depuis fin 2011, vont pouvoir prolonger leur activité jusqu’à fin 2016, selon une proposition de loi votée en urgence (mercredi) à l’unanimité à l’Assemblée nationale.

Le texte déposé par le député UMP du Loiret Jean-Pierre Door – qui concerne aussi les chirurgiens-dentistes, les pharmaciens et les sages-femmes recrutés avant 2010 et n’ayant pas validé à temps une épreuve de vérification des connaissances – devrait être voté conforme par les sénateurs le 23 janvier. La nouvelle date butoir pour passer l’épreuve a été repoussée du 31 décembre 2014 au 31 décembre 2016, par un amendement UMP adopté en séance.

Tous les groupes politiques se sont accordés sur l’urgence à adopter ce texte car, depuis le 1er janvier, plusieurs milliers de praticiens ne peuvent plus exercer sans déroger aux règles d’assurance ou de responsabilité professionnelle. Le Conseil constitutionnel avait en effet censuré mi-décembre comme cavalier législatif un article du projet de budget de la Sécurité sociale 2012 qui autorisait précisément une prolongation d’activité jusqu’au 31 décembre 2014 pour ces praticiens diplômés hors UE afin de leur donner trois ans supplémentaires pour passer l’épreuve de vérification des connaissances.

Venus souvent d’Afrique noire francophone ou du Maghreb, ces praticiens pallient très souvent les difficultés de recrutement des hôpitaux, alors que la loi ne reconnaît pas automatiquement leur diplôme, les reléguant dans des statuts souvent précaires.

Pour le Nouveau Centre, Jean-Luc Préel a jugé le texte « indispensable pour permettre le fonctionnement de nos établissements de santé ». Catherine Lemorton (PS) a expliqué que son groupe voterait la proposition de loi « pour régulariser » la situation.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
24.01.2012 à 08h30

« De quoi parle-t-on ? Des 4 ans d'études pour être chirurgien en Égypte ? Du concours "très sélectif" du DIS ? Il ne s'agit pas d'un concours et les consignes sont de ne recaler personne ! Assez de d Lire la suite

Répondre
 
20.01.2012 à 20h33

« Un petit tour dans les déserts médicaux que l'on promet à nos enfants qui ont réussi le concours Paces (P1) et les ECN.
Pourquoi ne passent-ils pas les ECN comme tout le monde. Là, on verra le nivea Lire la suite

Répondre
 
20.01.2012 à 17h34

« « L'exigence de qualité n'est visiblement pas la même pour tout le monde.. » Ces médecins sont sélectionnés une première fois dans leurs pays d’origine : pour accéder à la filière médecine, il faut Lire la suite

Répondre
 
MARIE ANNE L Médecin ou Interne 19.01.2012 à 20h10

« Quid d'une augmentation réelle du numerus clausus ?
Les hôpitaux militaires parisiens ont de beaux jours devant eux ! »

Répondre
 
19.01.2012 à 20h08

« Comment expliquer aux milliers de jeunes Français recalés en première année de médecine chaque année qu'il suffit d'avoir un diplôme étranger pour exercer librement n'importe quelle spécialité (y co Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Recherche sur les cellules souches : un débat éthique, un casse-tête réglementaire et un défi industriel

Abonné
accroche

Les applications potentielles des cellules souches dans le domaine de la recherche et de la santé sont immenses. Dans la pratique, elles... Commenter

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... Commenter

Le Dr Yannick Schmitt élu à la présidence de ReAGJIR

Le Dr Yannick Schmitt a été élu à la présidence du Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants (ReAGJIR) à... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter