Un verre de rouge préviendrait le cancer du sein

Un verre de rouge préviendrait le cancer du sein

09.01.2012
Mesdames, si vous buvez quotidiennement, au cours d’un repas, un verre de vin, choisissez du rouge. Si vous n’avez pas cette innocente habitude, attendez encore un peu avant de l’acquérir. Tel est en substance le message de prévention de cancer du sein de Chrisandra Shufelt et coll. (Cedars-Sinaï Medical Center, Los Angeles).
  • 1326126199313286_IMG_75044_HR.jpg

L’ambiguïté de ce conseil dérive en droite ligne de la conclusion de leur travail, diamétralement opposée aux conseils de prévention classiques. De fait, il est recommandé aux femmes de s’abstenir d’alcool, son effet stimulant sur la production d’estrogènes favoriserait la survenue d’un cancer du sein. Or l’équipe californienne a enrôlé 36 femmes et leur a proposé de boire quotidiennement un verre de vin. Elles ont été scindées en deux groupes. L’un a bu du rouge (cabernet sauvignon) et l’autre du blanc (chardonnay) pendant un mois, au terme duquel les rôles ont été inversés pour un autre mois.

La peau et les pépins des raisins utilisés pour produire le vin rouge abaissent les taux d’estrogènes et élèvent ceux de testostérone chez des femmes non ménopausées. Ils auraient des effets proches de ceux des inhibiteurs d’aromatase, utilisés dans le traitement du cancer du sein. C’est ce qu’a suggéré l’inhibition de croissance des cellules cancéreuses in vitro, attribuée aux modifications hormonales engendrées par le vin rouge.

Cela ne veut pas dire que le vin blanc est cancérogène, avertit l’auteur, simplement qu’il n’est pas protecteur. Elle poursuit en précisant que des études de plus grande envergure sont nécessaires avant de recommander un verre de vin rouge par jour à titre préventif. Un conseil à suivre, donc, avec modération.

« Journal of Women’s Health », édition avancée en ligne du 6 janvier 2012.

 Dr GUY BENZADON
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
09.01.2012 à 21h26

« Le vin n'est jamais un remède et pourquoi ne pas utiliser du jus de raisin étant donné que ce sont la peau et les pépins qui abaissent les taux des œstrogènes et élèvent ceux de testostérone chez le Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À La Baule, l'exécutif s'emploie à rassurer les managers d'hôpital « saturés » par les GHT

Cécile Courrèges

Six heures de train pour quinze minutes de discours. En faisant dans la même journée un aller-retour Paris/La Baule (Loire-Atlantique) pour... Commenter

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... Commenter

Solidays, Marche des fiertés... Paris se mobilise contre le SIDA

Solidays

Ce week-end se tiendra la 19e édition du festival Solidays à l'Hippodrome de Longchamp, à Paris. En plus des 80 concerts proposés, le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter