Schizophrénie : les clés de la mauvaise compréhension des intentions d’autrui

Schizophrénie : les clés de la mauvaise compréhension des intentions d’autrui

20.12.2011
Pourquoi les patients schizophrènes ont-ils du mal à comprendre les intentions des autres ? Des Français montrent que c’est parce qu’ils utilisent de façon inappropriée leur expérience passée.
  • 1324398329311481_IMG_74532_HR.jpg

    Schizophrénie : les clés de la mauvaise compréhension des intentions d’autrui

L’exemple est parlant : lorsque quelqu’un se lève de son siège dans le métro, ce peut être parce qu’il veut sortir au prochain arrêt ou parce qu’il veut céder sa place. Reconnaître les intentions d’autrui est une habileté fondamentale pour vivre en communauté.

Pour y parvenir, comme l’ont déjà proposé les chercheurs toulousains et lyonnais, il faut disposer de deux types d’information : d’une part, l’information visuelle (observation des mouvements d’autrui) et, d’autre part, des « informations a priori », issues de nos connaissances et expériences passées et emmagasinées par notre cerveau.

Les chercheurs (CNRS, Toulouse et Lyon) ont fait l’hypothèse que ces deux types d’informations sont mal utilisées chez les patients schizophrènes, ce qui expliquerait pourquoi ils ont du mal à reconnaître les intentions d’autrui. Ils l’ont testée sur des patients présentant divers symptômes de la schizophrénie : négatifs (perte d’intérêt, retrait social), positifs (hallucinations, délires) ou de désorganisation (discours incohérent, phénomène du coq à l’âne).

Les patients visionnaient d’abord des vidéos montrant des acteurs manipulant des objets avec diverses intentions. Certaines étaient montrées plus fréquemment afin de manipuler l’information a priori. Ensuite, les patients visionnaient à nouveau les séquences, mais cette fois ces séquences étaient tronquées. Les patients devaient deviner les intentions des acteurs.

Il est alors apparu que les patients schizophrènes présentent une mauvaise utilisation des informations a priori. Les patients aux symptômes négatifs sous-utilisent ces données issues de l’expérience, comme s’ils n’avaient aucune expectative sur les intentions d’autrui. À l’inverse, ceux présentant des symptômes positifs ou désorganisés sur-utilisent les informations a priori au détriment de l’information visuelle. Dans tous les cas, un déséquilibre dans l’interaction entre l’information visuelle et l’information a priori conduit à des erreurs d’interprétation sur les intentions d’autrui.

« Ces résultats pourraient être à la base de nouvelles stratégies de thérapie cognitive permettant au patient d’améliorer son aptitude à utiliser son expérience et de diminuer ses difficultés à reconnaître les intentions d’autrui, symptôme sur lequel les traitements pharmacologiques n’agissent pas. De plus, ce paradigme pourrait être aussi valable pour l’autisme, maladie ayant de fortes similarités avec les symptômes négatifs de la schizophrénie », concluent les auteurs.

Chambon V. et coll. Brain en ligne, 28 novembre 2011.

 Dr EMMANUEL DE VIEL
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 8

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 5

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter