AFSSAPS : démission des experts du groupe de travail sur les anti-infectieux

AFSSAPS : démission des experts du groupe de travail sur les anti-infectieux

08.12.2011
La quasi-totalité des experts du groupe de travail sur les anti-infectieux de l’AFSSAPS a présenté le 7 décembre sa démission à Dominique Maraninchi, patron de l’AFSSAPS.
  • 1323363409308712_IMG_73861_HR.jpg

    AFSSAPS : démission des experts du groupe de travail sur les anti-infectieux

Motif de cette exaspération collective, le refus du Pr Maraninchi de valider et de mettre en ligne l’actualisation des recommandations sur les infections ORL rédigées par le groupe de travail, au prétexte de l’existence de conflits d’intérêt en son sein.

Les membres de ce groupe font valoir qu’ils ont tous été choisis par l’AFSSAPS, que leurs liens d’intérêt ont été déclarés régulièrement et qu’aucun de ces liens n’avait été jugé suffisant pour exclure un des membres du groupe. « Nous ne pouvons accepter que les règles appliquées pour évaluer les conflits d’intérêt aient été changées entre le début de l’élaboration des recommandations et la fin », indiquent-ils dans leur lettre de démission.

Ces experts externes rappellent en outre que le message de ces recommandations sur les infections ORL est de « réduire la consommation d’antibiotiques, et de recommander pour la quasi-totalité des patients de l’amoxicilline ou de l’amoxicilline-acide clavulanique, molécules génériquées depuis plus de dix ans ». Ils voient donc mal comment cette recommandation pourrait être le résultat de conflits d’intérêt.

« Pour l’ensemble de ces raisons, conclut le courrier, nous pensons que votre refus de publier cette recommandation témoigne de votre mépris non seulement pour les experts et leur travail, mais aussi pour la santé publique qui n’est visiblement pas votre priorité ».

Dans sa réponse, le Pr Maraninchi reconnaît que « ces recommandations correspondent sans contexte à un besoin de santé publique ». Mais le patron de l’AFSSAPS confirme qu’il ne peut les publier, du fait des conflits d’intérêt des membres du groupe de travail. « Il ne s’agit pas d’une question de morale, conclut-il, mais d’engagement dans l’indépendance et la responsabilité que doit garantir l’Agence dans ses décisions. »

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
cassation

Arrêt maladie : pas de voyage sans autorisation, rappelle la Cour de cassation

Le salarié en arrêt maladie doit respecter un certain nombre de règles du code de la sécurité sociale, comme le fait d'être présent à son domicile à certains horaires de la journée. Une autre de ces règles, moins connue, est... 1

Approvisionnement en corticoïdes : un retour progressif à la normale, annonce l'ANSM

corticoides

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) annonçait le 7 mai dernier de fortes tensions... Commenter

Pour la première fois en France, deux cœurs ont été greffés sans cesser de battre

Organ Car System

À l’Institut Cœur Poumon du CHRU de Lille, deux patients ont, pour la première fois en France, bénéficié d'une greffe d'un cœur qui n'a pas... Commenter

Loi de santé : les futurs médecins fixent leurs attentes et leurs lignes rouges

loi santé senat

Que faut-il espérer de la future loi de santé, qui sera examinée par les sénateurs en séance publique à partir du 3 juin ? Lors d'une table... Commenter

AP-HP : grève des personnels peu suivie, rassemblement devant le siège

aphp greve

Une centaine de personnes se sont rassemblées ce vendredi 24 mai devant le siège de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) pour... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter