Le cumul d’activités à l’hôpital - Une poignée de stakhanovistes illégaux est dangereuse pour les patients

Le cumul d’activités à l’hôpitalUne poignée de stakhanovistes illégaux est dangereuse pour les patients

29.09.2011
À l’hôpital, 6,8 % des personnels soignants (non-médecins) exercent une activité annexe. C’est l’IGAS qui établit ce chiffre – et pointe les dangers que ce phénomène fait peser sur les patients – dans un rapport intitulé « Cumul d’activités dans la fonction publique hospitalière ».
  • 1317258712283688_IMG_67741_HR.jpg

MISSIONNÉE par le ministère de la Santé pour éclairer le phénomène du cumul d’activité des personnels soignants de l’hôpital public (1), l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) rend un rapport décoiffant. Estimant à 6,8 % la proportion de ces agents qui exercent une activité annexe – autorisée dans 22 % des cas, illégale pour les 78 % restants...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

ECNi 2017 : les spécialités qui font vibrer les internes

Près de 8 000 futurs médecins ont fait le choix de leur spécialité d'internat.

« Le Quotidien » a calculé l'indice d'attractivité des 44 disciplines proposées, à l'issue des choix de postes d'internat. 3

Aluminium dans les vaccins : rien pour l'instant ne remet en cause la balance bénéfice risque

vaccins

« Vaccins. Le rapport qui dérange » titre en « une » « le Parisien » de ce 22 septembre. « Exclusif. D'après un rapport sérieux et inédit, b... 11

Quatre ans après la « crise » des pilulesLa diversification de la contraception se poursuit chez les 20-30 ans

Abonné
pilule

Santé publique France a voulu suivre l'évolution des pratiques en matière de contraception depuis la polémique autour des pilules en 2012.... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter