Le secteur optionnel se dégrippe : un avenant fin octobre ?

Le secteur optionnel se dégrippe : un avenant fin octobre ?

29.09.2011
Le directeur de l’assurance-maladie a dévoilé ce jeudi un calendrier de reprise des négociations conventionnelles sur le secteur optionnel.
  • 1317304833284483_IMG_67933_HR.jpg

    Le secteur optionnel se dégrippe : un avenant fin octobre ?

À en croire le directeur de l’assurance-maladie, qui s’exprimait ce jeudi devant la presse, des négociations conventionnelles auront lieu pendant les trois premières semaines d’octobre sur la question du secteur optionnel. Logiquement, y participeront les mutuelles, la Sécu et les syndicats de médecins libéraux.

« Clairement, le gouvernement attache une attention particulière à ce qu’il puisse y avoir un accord (...) et j’ai cru comprendre qu’il souhaitait que ceci puisse se dérouler avant la fin du mois d’octobre, pour la troisième semaine d’octobre », a expliqué Frédéric van Roekeghem, acteur de ces discussions en tant que directeur général de l’Union nationale des caisses d’assurance-maladie (UNCAM).

Une première réunion aura lieu le 4 octobre entre les seuls financeurs – UNCAM (régime de base) et UNOCAM (complémentaires, qui demandaient que les choses se déroulent ainsi) – « de façon à définir une position commune (...) pour aborder la négociation qui, j’espère, cette fois-ci sera conclusive », a précisé Frédéric van Roekeghem.

Une fois les caisses et les organismes complémentaires sur la même longueur d’onde, la négociation sera ouverte aux syndicats de médecins libéraux signataires de la nouvelle convention médicale (CSMF, SML et MG-France), l’objectif étant de rédiger un avenant. Non signataire de la convention, Le BLOC (qui représente les spécialistes de plateaux techniques) ne participera pas à ces négociations.

Si les partenaires conventionnels parvenaient à s’entendre avant la fin de la troisième semaine d’octobre, une signature des complémentaires pourrait intervenir avant le passage du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2012) devant le Parlement.

 KARINE PIGANEAU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À La Baule, l'exécutif s'emploie à rassurer les managers d'hôpital « saturés » par les GHT

Cécile Courrèges

Six heures de train pour quinze minutes de discours. En faisant dans la même journée un aller-retour Paris/La Baule (Loire-Atlantique) pour... Commenter

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... Commenter

Solidays, Marche des fiertés... Paris se mobilise contre le SIDA

Solidays

Ce week-end se tiendra la 19e édition du festival Solidays à l'Hippodrome de Longchamp, à Paris. En plus des 80 concerts proposés, le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter