Secteur optionnel : Bertrand met son poids dans la balance

Secteur optionnel : Bertrand met son poids dans la balance

23.09.2011
Présentant le PLFSS 2012, le ministre de la Santé a secoué durement les organismes complémentaires, leur interdisant de brandir leur « mauvaise humeur » pour refuser de négocier le secteur optionnel.
  • 1316778475282721_IMG_67557_HR.jpg

Lors de la présentation jeudi du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2012), le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a eu des mots très durs pour les complémentaires santé.

Interrogé sur les initiatives de ces organismes après leur taxation (de 1,2 milliard d’euros) dans le cadre du plan de lutte contre les déficits, le ministre a répondu : « Aujourd’hui, si les mutuelles m’interpellent, c’est par leur silence et par leur absence. On était à deux doigts d’avoir un accord sur le secteur optionnel et non, on repousse la réunion. (...) Mais vous ne pouvez pas dire "on ne va pas faire le secteur optionnel parce qu’on est de mauvaise humeur". La mauvaise humeur et la santé des patients, ça ne pèse pas pareil ! »

Quant à la répercussion de la taxe sur les tarifs pratiqués par les mutuelles, le ministre a jugé qu’elle n’avait rien d’« automatique ». Citant l’exemple de la GMF, qui a fait savoir qu’elle ne procéderait pas à une hausse mécanique de ses contrats, Xavier Bertrand s’est interrogé : « Comment fait donc la GMF ? », ajoutant qu’il n’y avait pas « de caractère inéluctable » à une augmentation des cotisations des mutuelles.

 KARINE PIGANEAU
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
25.09.2011 à 21h20

« Tout simplement parce que la GMF, tout comme la majorité des mutuelles, ne tient pas compte de la prise en charge des compléments d'honoraires !!! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter