Appel pour des assistants sexuels auprès de handicapés

Appel pour des assistants sexuels auprès de handicapés

15.09.2011
  • 1316102268280223_IMG_66937_HR.jpg

    Appel pour des assistants sexuels auprès de handicapés

L’Association des paralysés de France (APF) et l’association Cho(o)se ont lancé un appel pour « l’assistance sexuelle des handicapés », déjà signé par le philosophe Pascal Bruckner, l’ancienne star du X Brigitte Lahaie ou le comédien François Cluzet. L’appel, publié dans « Libération », interroge : « Accepteriez-vous une vie sans relation sexuelle, alors que vous en avez le désir? »

Les deux associations demandent qu’un débat national soit engagé sur le sujet. « Refuser l’assistance sexuelle aux personnes en situation de handicap qui en ont besoin, c’est les priver d’une partie de leur citoyenneté », expliquent-elles.

Au début de l’année, une proposition de loi de l’ex-député UMP Jean-François Chossy avait déjà été controversée. Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités, avait vigoureusement rejeté le recours à ce type d’assistant. « J’y suis rigoureusement, formellement, totalement opposée », avait-elle déclaré. Une opposition qu’elle avait maintenue en affirmant : « Soit cela relève du bénévolat et de relations interpersonnelles et on n’a pas à intervenir, soit ce sont des relations rémunérées en échange d’un service sexuel, cela porte un nom, cela s’appelle de la prostitution. ». La proposition de loi avait été ajournée.

Une mission a été confiée à Jean-François Chossy sur le regard que porte la société sur le handicap. Son rapport, qui doit être remis dans les prochains jours au Premier ministre, aborde le problème de la sexualité des personnes handicapées. Le rapport ne prend pas position sur le problème des assistants sexuels mais Jean-François Chossy se réjouit que le tabou de la sexualité des handicapés soit tombé. « Nous avons ouvert la porte à la discussion », souligne-t-il.

Le statut d’assistant sexuel existe déjà en Allemagne, aux Pays-Bas, au Danemark et en Suisse. « Cet assistant, homme ou femme, aurait pour rôle de répondre à un besoin d’apprentissage et de découverte de l’intimité, mais aussi de prodiguer, dans le respect, une attention sensuelle, érotique et/ou sexuelle », plaident dans leur appel les associations qui rejettent toute assimilation à de la prostitution.

L’organisation féministe Coordination française pour le lobby européen des femmes (CLEF) se déclare contre toute légalisation des aidants sexuels et appelle Roselyne Bachelot à s’opposer de nouveau « à cette tentative de légiférer » sur le sujet.

 Dr LYDIA ARCHIMÈDE
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cannabis : le gouvernement veut mettre en place une contravention pour sanctionner l'usage et la détention

cannabis

Interrogé mercredi sur BFMTV, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'une simple contravention pourrait, dans les prochains mois,... 3

G7 : la Sicile est en état d’alerte après l’attentat de Manchester

Taormina G7

Une cité blindée et 400 opérateurs de santé spécialisés déployés sur le terrain. À l’occasion du G7 qui se tient les 26 et 27 mai à... Commenter

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter