La Coupe du monde de rugby sera propre

La Coupe du monde de rugby sera propre

07.09.2011
  • 1315404813277724_IMG_66327_HR.jpg

    La Coupe du monde de rugby sera propre

Les organisateurs de la Coupe du monde de rugby, qui commence vendredi en Nouvelle-Zélande, ne comptent pas leurs efforts pour lutter contre le dopage. 300 contrôles urinaires et sanguins seront effectués lors de la compétition, aussi bien à l’occasion des matchs que les jours de repos.

« Il s’agit du plus large programme mené lors d’une Coupe du monde. Des joueurs de chacune des 20 équipes participant au Mondial seront contrôlés », assure Tim Ricketts, responsable de la lutte antidopage de l’International Board (IRB), l’organe suprême du rugby. « Le fait d’effectuer des contrôles urinaires et sanguins nous permettra de rechercher tous les produits, y compris l’érythropoïétine (EPO) », précise-t-il. Et ce dans un délai de 48 heures : l’agence antidopage néozélandaise, Drug Free Sport New Zealand, réalisera les prélèvements, qui seront analysés par le laboratoire de Sydney, en Australie, reconnu par l’Agence mondiale antidopage (AMA).

L’International Board organise en outre une journée spécifique de lutte contre le dopage, le 25 septembre. Tous les joueurs qui disputeront les matchs de ce jour (Argentine-Écosse, Irlande-Russie et Fidji-Samoa) porteront avant le coup d’envoi un tee-shirt où l’on pourra lire « Gardons le rugby propre ».

« Nous sommes confiants dans le fait que ce sera un tournoi propre », se réjouit Tim Ricketts. Au cours des trois derniers mois, déjà, l’International Board a mené 295 contrôles auprès des 20 équipes participantes. Tous négatifs. Sans compter les 1 000 contrôles antidopage effectués depuis 2010 : un seul fut positif.

Le cas Huget

La France, en revanche, détonne dans ce beau tableau d’un rugby propre. L’ailier Yoann Huget a en effet été exclu de l’équipe de France le 4 août dernier, pour avoir manqué au règlement antidopage. Il avait en effet été absent de 2 contrôles et mal localisé sur un 3e. L’Agence française de lutte contre le dopage lui avait attribué 3 avertissements. Il a été suspendu pour trois mois, le 19 août, par la Fédération française de rugby.

 COLINE GARRÉ
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 7

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter