Secteur optionnel : la taxation des complémentaires complique les négociations

Secteur optionnel : la taxation des complémentaires complique les négociations

29.08.2011
L’Union nationale des organismes d’assurance-maladie complémentaire (UNOCAM, qui réunit les trois familles du secteur – mutuelles, assurances privées, institutions de prévoyance) réunira ce lundi soir, à partir de 17 heures, un bureau exceptionnel qui devrait se positionner sur les deux dossiers « brûlants » de la rentrée : l’alourdissement de la taxation des contrats de complémentaire santé, annoncée par François Fillon le 24 août, et le sort des négociations conventionnelles sur le secteur optionnel (prévoyant des dépassements encadrés solvabilisés) dans ce nouveau contexte financier.
  • 1314716301275601_IMG_65839_HR.jpg

Le climat s’est fortement chargé d’électricité ces derniers jours. Le plan Fillon, qui porte de 3,5 à 7 % le taux de la taxe sur les conventions d’assurance pour les contrats dits responsables (90 % des contrats), a mis vent debout le monde des complémentaires santé, et en particulier le secteur mutualiste qui a condamné une mesure « injuste, incohérente et inefficace ». La réunion de l’UNOCAM devrait permettre à chaque « famille » de complémentaire de préciser sa position afin d’envisager une stratégie concertée de riposte. « Nous allons faire le point entre nous et examiner comment réagir à cette taxation décidée sans concertation qui est une lourde charge supplémentaire », explique Fabrice Henry, président de l’UNOCAM, joint ce lundi par « le Quotidien ». D’ores et déjà, l’UNOCAM a prévenu que cette mesure, si elle est maintenue, pénalisera in fine les assurés en raison du renchérissement considérable du coût de la santé (hausse annoncée des cotisations).

Quid, dans ces conditions, des futures négociations sur le secteur optionnel qui devaient reprendre en cette rentrée, les partenaires conventionnels s’étant fixé (le 21 juillet, date de l’accord sur la convention médicale) l’objectif d’un avenant spécifique sur le sujet avant le 30 septembre ? « Sans préjuger de rien, je peux dire que ce sera très difficile, déclare Fabrice Henry. Avec la taxe, chacun va maintenant faire ses calculs. Mais j’avais expliqué que, avant d’entrer dans des négociations sur le secteur optionnel, je ne souhaitais surtout pas que s’ajoutent des mesures de taxation ou de transferts sur les complémentaires santé. On y est ! Et j’ai déjà perçu dans le bureau de l’UNOCAM des réactions d’exaspération. En imposant cette taxe, le gouvernement s’est privé de la possibilité de donner du sens à de vraies négociations tripartites sereines sur le secteur optionnel. Le contexte a changé depuis juillet. » Or, sans engagement fort de l’UNOCAM aucun accord ne sera possible sur le secteur optionnel. L’affaire semble donc assez mal engagée.

Un autre bureau de l’UNOCAM est prévu le 9 septembre.

CYRILLE DUPUIS
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
30.08.2011 à 15h07

« Sauf erreur, le secteur optionnel a été évoqué pour la première fois en 2004 ! On n'en est pas à quelques années près pour sa mise en place. Vous avez dit immobilisme ? »

Répondre
 
29.08.2011 à 20h58

« Eh oui, c'était bien prévisible, on peut encore dire adieu à cette arlésienne de secteur optionnel, et merci aux syndicats signataires, CSMF et SML, qui se disent défenseurs des médecins de plateaux Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Un médecin homéopathe poursuivi après la mort d'un enfant des suites d’une otite mal soignée en Italie

homeo

Mourir d’une otite mal soignée à sept ans. C’est arrivé en Italie où un enfant a été déclaré en état de mort cérébrale samedi soir.... 12

Agnès Buzyn attaque ses rendez-vous avec les médecins… en commençant par les signataires de la convention

buzyn

Faut-il y voir un premier signe politique ? La nouvelle ministre de la Santé entame ce mardi une série d'entretiens bilatéraux avec les... Commenter

Mutuelles, réseaux de soins : le Dr Accoyer accuse Richard Ferrand de conflit d'intérêts et essuie les critiques d'En Marche !

Benjamin Griveaux, porte-parole d'En marche ! et candidat aux législatives, a dénoncé dimanche « des mensonges » après les accusations de... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter