Taxation des mutuelles : les assurés s’en mêlent

Taxation des mutuelles : les assurés s’en mêlent

26.08.2011
À leur tour, usagers du système de soins et assurés dénoncent l’ampleur de l’effort demandé aux mutuelles dans le nouveau plan de réduction des déficits.
  • 1314373901275359_IMG_65772_HR.jpg

Il n’y a pas que dans le monde mutualiste que le projet du gouvernement d’alourdir encore la taxation des complémentaires santé met vent debout. Les associations de patients montent à leur tour au créneau. « Quand les finances publiques sont malades, ce sont les soins qui trinquent ! », s’emporte l’UFC Que Choisir : « Le plan de redressement des finances publiques présenté par le gouvernement adresse une facture salée aux usagers du système de santé : les bénéficiaires d’une complémentaire santé devront payer 1,1 milliard d’euros de taxes supplémentaires [en 2012, via la taxation des mutuelles, NDLR], et la réforme de la prise en charge de la dépendance des personnes âgées est une nouvelle fois ajournée. »

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS), la FNATH (accidentés de la vie) et l’UNAF (familles) constatent ensemble que « le gouvernement Fillon est capable de grever un peu plus encore le pouvoir d’achat des Français, et des usagers du système de santé en particulier, en décidant indirectement de l’augmentation du coût des contrats des complémentaires santé (mutuelles et assurances privées) ».

Quant aux mutuelles, elles continuent de s’offusquer du sort qui leur est fait. Après la Mutualité française qui a dénoncé dès mercredi soir « une mesure injuste, incohérente et inefficace », le groupe Istya (6 millions de personnes protégées, notamment par la MGEN) constate qu’« année après année le gouvernement démantèle la solidarité nationale, rend plus difficile l’accès aux soins des Français et favorise la médecine à deux vitesses ».

La fédération des petites et moyennes mutuelles (ADPM Fédération, qui regroupe une centaine de mutuelles et dit représenter quelque 2 millions d’adhérents) s’oppose aux nouvelles mesures, rappelant qu’au total, la taxation sur les mutuelles s’élève désormais à 13 %, si l’on additionne les 7 % frappant désormais les contrats de santé solidaires et responsables et la taxe de 5,9 % qui sert à financer la couverture médicale universelle (CMU), désormais à la seule charge des complémentaires santé.

L’Union nationale des organismes d’assurance-maladie complémentaire (UNOCAM, qui réunit mutuelles, institutions de prévoyance et les assureurs privés), considère tout de go que le nouveau dispositif de taxation « va renchérir considérablement le coût de la santé ».

 KARINE PIGANEAU
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
julien d Etudiant en santé 29.08.2011 à 21h16

« Tout à fait d'accord avec les 1, 2 et 4es commentaires.
Les discours MGEN sont grisants. Quid des contrats mutuels salariés obligatoires répartis "entre amis". Quid des informations sur les prises e Lire la suite

Répondre
 
28.08.2011 à 18h07

« Les mutuelles ont bien profité et profitent encore de nombreux avantages et leur gestion est loin d'être vertueuse. L'obligation faite à de nombreux salariés de cotiser a une mutuelle d'entreprise e Lire la suite

Répondre
 
27.08.2011 à 12h54

« Quand on sait que les mutuelles sont les premiers propriétaires de domaines viticoles du Bordelais, on peut supposer qu'une contribution à l'effort national est légitime. En revanche, si elles en fo Lire la suite

Répondre
 
27.08.2011 à 10h07

« Ça suffit ! Mr Sarkozy vous n'aurez plus ma voix ! »

Répondre
 
27.08.2011 à 08h38

« Bonjour. Je n'accepte pas ce raisonnement qui consiste à penser que l'augmentation du prix des cotisations de mutuelles complémentaires va augmenter le prix de la santé. Ce sont les dépenses de la C Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plus de 120 médecins libéraux et hospitaliers dans la course aux législatives !

legislatives

Au moins 120 médecins de toutes spécialités se présentent aux élections législatives, qui auront lieu les dimanches 11 et 18 juin. La carte... Commenter

Le nouveau directeur général de l'OMS s'appelle Tedros Adhanom Ghebreyesus

OMS Patron

L'Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, 52 ans, a été élu ce 23 mai nouveau directeur général de l'OMS (Organisation mondiale de la santé).... 1

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter