La répartition géographique des kinés sur la table

La répartition géographique des kinés sur la table

19.07.2011
Au tour des masseurs-kinésithérapeutes de s’asseoir à la table de leurs négociations conventionnelles. Les rendez-vous de la profession avec l’Assurance-maladie ont commencé ce mardi. La répartition des kinés sur le territoire est au menu.
  • 1311089795272287_IMG_65169_HR.jpg

    La répartition géographique des kinés sur la table

Et de trois. Après les infirmiers et les médecins, les kinésithérapeutes libéraux ont pris ce mardi le chemin de la Porte de Montreuil, où se trouve le siège de l’Assurance-maladie. Pour eux aussi, la question de la répartition des professionnels sur le territoire est sur la table.

Les thèmes de discussion programmés ont été arrêtés dans un protocole d’accord qui remonte à septembre 2009. L’amélioration de la répartition démographique – aujourd’hui fortement déséquilibrée – des masseurs-kinésithérapeutes en fonction des besoins et de l’offre globale de soins en est le premier point. Pour l’Assurance-maladie, il y a urgence à agir dans ce domaine puisque les 50 000 kinés recensés en France sont bien plus présents à Paris, en PACA, dans le sillon rhodanien et sur la façade atlantique du Sud-Ouest qu’ailleurs. La suite des discussions dira si la profession pourrait se voir appliquer un numerus clausus à l’installation sur le modèle de celui des infirmiers (qui vient de se durcir) ou des mesures plus incitatives comme le choix en a été fait pour les médecins.

Également au programme des discussions conventionnelles des kinés : la simplification administrative, l’amélioration de l’efficience de la prise en charge des soins de masso-kinésithérapie (pour les placements après intervention orthopédique en soins de suite et de réadaptation et en centres de rééducation fonctionnelle, comme pour la réalisation des actes en série), le développement des actions de prévention, et enfin l’accompagnement de l’évolution de la masso-kinésithérapie et sa « juste rémunération ».

La Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) a d’ores et déjà fait savoir qu’elle souhaitait que ces négociations « puissent aboutir rapidement à la signature d’un avenant conventionnel avant la fin septembre pour une application effective avant mai 2012 ».

 KARINE PIGANEAU
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 11

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter